France
URL courte
52458
S'abonner

L’anglais est de loin la principale langue étrangère enseignée dans l'UE, selon les statistiques officielles, mais le Président français compterait bien faire évoluer la situation. The Wall Street Journal écrit en effet qu’Emmanuel Macron projette de «rendre le français de nouveau grand» au sein de l’UE.

Emmanuel Macron espère faire du français la langue principale de l'Union européenne en lieu et place de l'anglais, dans le contexte des négociations concernant la sortie de l'UE du Royaume-Uni, annonce The Wall Street Journal, rappelant que le chef français avait exprimé cette idée pour la première fois en mars lors du Jour de la francophonie en proposant de revenir à l'état des choses qui existait avant 1973.

«Le Président français, Emmanuel Macron, veut rendre le français de nouveau grand et le faire remplacer l'anglais comme langue par défaut dans les institutions européennes, comme il l'était avant que la Grande-Bretagne ne rejoigne la CEE en 1973. Le Royaume-Uni ayant négocié sa sortie de l'UE le printemps prochain, il est déterminé à restaurer l'ancien régime linguistique», écrit le journal.

«L'anglais n'a probablement jamais été aussi présent à Bruxelles alors que nous parlons du Brexit», avait déclaré M.Macron en mars lors de la Journée de la francophonie, cité par le journal. «Cette domination n'est pas inévitable».

Pourtant, il est noté que, malgré tout, l'anglais reste la langue la plus populaire dans l'UE: dans 80% des écoles européennes, les enfants l'étudient en tant que première langue étrangère. En outre, l'anglais est la langue officielle au Royaume-Uni, en Irlande et à Malte, mais il convient de noter que ces deux derniers pays ne comptent que pour 1,2% de la population de l'UE.

À ce jour, l'anglais est utilisé dans 80% des documents de l'UE, le français dans 5% et l'allemand dans 2%.

Macron apprendra à l'UE à parler français
© Sputnik .
Macron apprendra à l'UE à parler français

Lire aussi:

Des dizaines de malfrats agressent une famille en Loire-Atlantique puis les suivent à l’hôpital
«Noces ensanglantées»: dix cochons abattus clandestinement pour un mariage en Seine-Saint-Denis - photo
«Sale juif, sale race»: il est pris à partie dans un immeuble parisien, sa Rolex est volée
Israël attaque des sites du Hamas avec des chars et des hélicoptères
Tags:
langue française, Emmanuel Macron, Royaume-Uni, Europe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook