Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Luc Mélenchon

    Un nouveau Watergate? Mélenchon se prononce sur l’affaire Benalla

    © AFP 2019 Martin BUREAU
    France
    URL courte
    Affaire Benalla (194)
    18302
    S'abonner

    Emmanuel Macron n’arrivera pas à étouffer l’affaire impliquant son ex-conseiller Alexandre Benalla, estime Jean-Luc Mélenchon. Selon lui, elle rappelle le scandale du Watergate qui a conduit à la démission de Richard Nixon.

    Le leader de La France insoumise a commenté dans une interview accordée au journal Le Monde le scandale autour d'Alexandre Benalla, collaborateur d'Emmanuel Macron accusé d'actes de violences à l'encontre d'un manifestant lors de la manifestation du 1er mai 2018. Selon lui, il s'agit d'une affaire comparable au scandale d'espionnage impliquant le Président américain Richard Nixon qui a entraîné sa démission en 1974.

    «Elle est du niveau du Watergate. Le monde entier est maintenant au courant […] M.Macron a pensé que l'affaire s'arrêterait toute seule. Il a commis une erreur grave. Personne ne lâchera prise», a-t-il déclaré.

    Il a accusé le Président de la République de cette crise politique et l'a appelé à rompre le silence.

    «Il a réagi comme si l'Etat était une entreprise: il met à pied trois chefs de rayons et pense que tout est réglé. Il se trompe. Cette crise va durer», a averti le député.

    Pour le moment, Emmanuel Macron ne s'est pas prononcé sur l'affaire impliquant son ex-conseiller. Le 20 juillet, l'Élysée a entamé la procédure de licenciement d'Alexandre Benalla. Il a été placé en garde à vue le même jour.

    Selon BFMTV, le Président français a eu connaissance des agissements d'Alexandre Benalla, qui était chargé de sa sécurité pendant la campagne, dès le 2 mai.

    Le 19 juillet Jean-Luc Mélenchon, a appelé «tous les parlementaires» à déposer une motion de censure contre le gouvernement.

    L'actuel scandale s'est déclenché suite aux révélations du journal Le Monde qui a mis en ligne le 18 juillet au soir une vidéo filmée le 1er mai à Paris, où un homme, identifié comme Alexandre Benalla, coiffé d'un casque à visière des forces de l'ordre, s'en prend à un jeune homme à terre.

    Le 20 juillet, une autre vidéo a été postée sur les réseaux sociaux, où on peut voir Alexandre Benalla agresser une femme, en marge de la manifestation du 1er-Mai, place de la Contrescarpe, à Paris.

    Dossier:
    Affaire Benalla (194)
    Tags:
    motion de censure, démission, Watergate, Richard Nixon, Alexandre Benalla, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik