France
URL courte
64478
S'abonner

Le ministère français des Affaires étrangères a annoncé que la France comptait accueillir des membres des Casques blancs qui ont été évacués de Syrie.

Alors que l'opération d'évacuation des membres des Casques blancs de Syrie «prévoit leur réinstallation dans des pays tiers», Paris a décidé de «prendre sa part dans l'accueil des Casques blancs et leurs familles», a annoncé lundi le Quai d'Orsay.

Auparavant, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères a déclaré qu'Israël avait évacué des membres des Casques blancs avec leurs familles de Syrie à la demande des États-Unis, du Canada et des pays européens. Outre la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne et le Canada ont affirmé être prêts à les accueillir.

Les médias locaux ont rapporté que pendant l'opération qui s'est déroulée de nuit, environ 800 personnes ont été transportées d'Israël en Jordanie. Seuls 422 Casques blancs et leurs proches évacués de Syrie sont arrivés le 22 juillet en Jordanie, a annoncé à Amman le ministère jordanien des Affaires étrangères, précisant que les autorités jordaniennes étaient prêtes à accueillir 800 personnes.

Le ministère syrien des Affaires étrangères a qualifié l'évacuation des membres de l'ONG Casques blancs d'«opération criminelle» et a estimé qu'elle démontre le soutien de ces pays aux terroristes en Syrie.

Lire aussi:

Plus de 100 caddies abandonnés: les clients «livrés à eux-mêmes», le 1er mai tourne au fiasco – images
Pour faire adopter le pass sanitaire, «le gouvernement mène une guerre d’usure aux Français»
«Il me faut beaucoup plus que ça»: cet ancien ministre «n’arrive pas à vivre» avec près de 4.000 euros de retraite
Documentaire sur Jeanne d'Arc censuré: la polémique gagne l'Assemblée nationale – vidéo
Tags:
accueil, évacuation, Casques blancs syriens, Syrie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook