Ecoutez Radio Sputnik
    Firefighters work at the scene where a fire in an apartment building in the Myrha street, north of Paris, killed eight people early on September 2, 2015.

    «Descente aux enfers»: des pompiers visés par des enquêtes pour agressions sexuelles

    © AFP 2018 KENZO TRIBOUILLARD
    France
    URL courte
    12126

    Les sapeurs-pompiers de Paris sont au centre d'un scandale après que trois femmes de l'institution ont porté plaintes contre leurs supérieurs, les accusant de harcèlements et d'agressions sexuels, selon la révélation du quotidien Le Monde.

    Les femmes qui tentent de faire carrière dans la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) peuvent aussi être des victimes, à en croire un récent article publié par Le Monde. Le quotidien évoque en particulier l'histoire d'une jeune recrue, nommée Alizée, qui accuse un supérieur de l'avoir violée en août 2016.

    Selon l'enquête du Monde, le cauchemar a commencé pour la jeune femme lorsqu'âgée de 20 ans, elle a commencé ses classes au fort de Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne, en juin 2016. Alizée dit avoir subi pendant trois mois des insultes et des remarques déplacées de la part de ses collèges. À ses plaintes, sa hiérarchie l'aurait traitée de «menteuse» et de «fouteuse de merdre». Enfin, elle aurait été violée par son caporal au milieu de l'infirmerie ce qui l'a poussée à quitter la brigade définitivement.

    Dans une interview accordée à France Info, l'avocat de la jeune femme, Frank Berton, a qualifié ce que sa cliente a vécu, de «descente aux enfers». Il a également souligné que «l'enfer» avait duré «psychologiquement» pour la victime pendant plusieurs mois après les faits. Finalement, suite à une tentative échouée de se donner la mort, la victime a déposé une plainte à l'automne 2017. M.Berton dit avoir écrit une lettre de rappel au procureur de la République de Créteil dans laquelle il a jugé cette affaire de «gravissime» et demandant de «prendre la mesure des faits dénoncés».

    Outre l'enquête en question, la BSPP est visée par deux autres enquêtes ouvertes suite à des plaintes déposées en mars 2018 par deux femmes de la caserne de Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine. Dans le premier cas, une femme accuse son caporal-chef de gestes déplacés à son égard, ainsi que d'avoir simulé un rapport sexuel avec elle fin 2016. Dans le second cas, un caporal et un première classe sont accusés de faits de harcèlements et d'agressions sexuels commis début 2018.

    Lire aussi:

    La France devient-elle un pays dangereux pour les femmes?
    Harcèlement au travail: «elles se taisent et encaissent ou font la démarche de partir»
    Conseil de discipline pour un caporal complice d'un drame de la migration en Tunisie
    Tags:
    harcèlement sexuel, violences, Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik