Ecoutez Radio Sputnik
    Alexandre Benalla

    Une nouvelle vidéo d'Alexandre Benalla traînant un manifestant mise en ligne

    © REUTERS / Philippe Wojazer
    France
    URL courte
    47981

    Une autre vidéo d'Alexandre Benalla traînant un manifestant a été publiée par des médias, après l'annonce par le Parquet de Paris de l'ouverture d'une nouvelle enquête pour des violences du 1er mai, survenues cette fois dans le Jardin des plantes.

    Une nouvelle vidéo accablant l'ex-collaborateur du locataire de l'Élysée Alexandre Benalla a été mise en ligne lundi par les sites France Info et Médiapart.

    ​Sur les images diffusées par ces médias, on peut voir deux hommes ressemblant fortement à Alexandre Benalla et à l'employé du parti présidentiel LREM Vincent Crase qui se comportent comme des policiers, traînant un manifestant dans le Jardin des plantes de la capitale.

    Des images de scènes confuses tournées dans ce parc pendant le défilé du 1er mai, où l'on voit notamment MM.Benalla et Crase ont été diffusées vendredi par le journal Libération.

    Le Parquet de Paris a annoncé lundi avoir ouvert une autre enquête dans l'affaire Benalla, pour des violences commises le 1er mai au Jardin des plantes, quelques heures avant les heurts survenus place de la Contrescarpe qui ont provoqué le scandale et débouché sur des commissions d'enquête parlementaire.​

    Selon les médias, deux jeunes de 23 et 24 ans affirment avoir été victimes d'une interpellation musclée au Jardin des plantes.

    Selon le Journal du Dimanche (JDD), Alexandre Benalla avait démenti toute «intervention» de sa part dans le Jardin des plantes.

    «J'étais derrière les policiers en tant qu'observateur, on peut le voir distinctement, je n'ai ni casque, ni brassard, ni radio», a-t-il déclaré.

    Lire aussi:

    Affaire Benalla: une nouvelle photo compromettante mise en ligne
    Après Benalla, un autre collaborateur de Macron placé en garde à vue
    Affaire Benalla: la fin des gardes à vue
    Tags:
    violences policières, Jardin des plantes de Paris, Parquet de Paris, Vincent Crase, Alexandre Benalla, Paris
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik