Ecoutez Radio Sputnik
    Pourquoi le business français veut-il renforcer ses liens dans le secteur agricole en Russie? (image d'illustration)

    Pourquoi le business français veut renforcer ses liens dans le secteur agricole en Russie

    © Sputnik . Alexey Malgavko
    France
    URL courte
    13290

    Les contremesures économiques russes, introduites en réponse aux restrictions imposées à l’égard de Moscou par certains pays européens, ont poussé des entrepreneurs français à établir de nouveaux liens avec la Russie dans le secteur agroindustriel, a indiqué à RIA Novosti le directeur général de la Chambre de commerce et d'industrie franco-russe.

    Réagissant à l'embargo alimentaire adopté contre les produits agricoles importés de plusieurs pays de l'UE, dont la France, des entrepreneurs français ont commencé à développer de nouveaux projets en Russie, a déclaré à RIA Novosti le directeur général de la Chambre de commerce et d'industrie franco-russe, Pavel Chinsky.

    D'après lui, la mise au point et la création de telles initiatives laissent espérer que la collaboration entre les deux pays sera encore renforcée.

    Pavel Chinsky a en outre ajouté que les entrepreneurs russes avaient aussi commencé à fabriquer des produits français en Russie sur la base de l'expérience acquise en France, des méthodes, de certains types de composants et de matières premières, ainsi que grâce à la combinaison de l'équipement russe et français.

    En août 2014, la Russie a interdit l'importation de produits agricoles et de denrées alimentaires depuis les pays ayant introduit des sanctions contre Moscou sur fond de crise ukrainienne. Il s'agit notamment des États-Unis, des pays de l'UE, du Canada, de l'Australie et de la Norvège. Ces contremesures ont largement contribué au développement du secteur agroindustriel en Russie, estiment plusieurs experts.

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Des policiers ont gazé et frappé un Gilet jaune qui porterait des appareils pour raisons de santé (vidéo)
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    Tags:
    projet, collaboration, production agricole, produits alimentaires, business, entrepreneur, Russie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik