Ecoutez Radio Sputnik
    Voiture de police française

    Partir faire le djihad…en voilier. Le projet fou de deux Français arrêtés par la DGSI

    © AP Photo / Christophe Ena
    France
    URL courte
    447

    Un Français de 45 ans ainsi qu’un complice de 21 ans qui souhaitaient partir vers la Syrie à bord d’un voilier pour y prendre part au djihad ont été arrêtés en mai dernier par la DGSI et placés en détention provisoire.

    Un homme de 45 ans, qui comptait partir vers la Syrie au moyen de son voilier pour y faire le jihad, a été arrêté par la DGSI le 18 mai dernier dans l'Hérault. Son complice, âgé de 21 ans, a quant à lui été interpellé quelques jours plus tard.

    Le 18 mai, la DGSI a arrêté dans l'Hérault un homme de 45 ans qui avait l'intention de partir vers la Syrie à bord de son voilier pour y faire le djihad, a annoncé BFMTV, ajoutant qu'un complice âgé de 21 ans avait été interpellé quelques jours plus tard.

    Selon le média, le quadragénaire, qui résidait sur son bateau, comptait emmener sa fille de dix ans, ce qui a poussé la mère de l'enfant à donner l'alerte auprès des autorités.

    Un complice de 21 ans qui devait lui aussi partir à bord du voilier vers la Syrie a été interpellé le 26 mai dans l'Isère. Les deux individus ont été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et placés en détention provisoire.

    BFMTV précise que le projet était très avancé, des vivres ayant été stockés sur le voilier pour plusieurs semaines de voyage et différents itinéraires de navigation vers la Syrie ayant été calculés.

    Les deux hommes ont voulu rejoindre les troupes d'Omar Omsen, qui s'est forgé la réputation d'être l'un des principaux recruteurs de djihadistes français.

    Jean-Charles Brisard, président du Centre d'analyse du terrorisme, a fait savoir à BFMTV que le fait que les deux interpellés aient opté pour un départ vers la Syrie à bord d'un bateau ne l'avait pas surpris, car certains volontaires pour le djihad essayent à présent d'emprunter des routes moins attendues ou des moyens de transport moins courants pour tenter de déjouer la vigilance policière.

    Lire aussi:

    L’histoire qui se cache derrière la vidéo virale du voilier et de l’orque voleuse
    Au secours! Un naufragé russe ayant écrit à la mousse le mot Help a été sauvé (vidéo)
    Sept Ukrainiens interpellés au large du Royaume-Uni
    Tags:
    Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), Syrie, Hérault
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik