Ecoutez Radio Sputnik
    Police, image d`illustration

    Un mort et un blessé dans une attaque au couteau dans le sud-est de la France

    © AP Photo / Michel Euler
    France
    URL courte
    10539

    Un homme a été tué à coups de couteau et un autre blessé dans l'après-midi de samedi à Saint-Paul-Trois-Châteaux, dans la Drôme. La victime légèrement blessée a réussi à prendre la fuite lors de l’agression. L'enquête a été confiée à la gendarmerie.

    Une agression au couteau a fait ce samedi en début d'après-midi un mort et un blessé dans une commune de la Drôme, ont annoncé des médias locaux en début de soirée. L'attaque s'est déroulée à Saint-Paul-Trois-Châteaux aux environs de 14h30, non loin du parking du supermarché Lidl.

    Le premier homme, âgé de 45 ans, est décédé après avoir reçu neuf coups de couteau, huit dans le dos et un au niveau de la carotide, indique France Bleu. Comme l'ont indiqué les pompiers à l'AFP, il était déjà en arrêt cardiaque à l'arrivée des secours.

    La seconde victime, un homme de 37 ans, a reçu trois coups de couteau, dans le dos et à la poitrine. Il a été hospitalisé à Montélimar. Son pronostic vital n'est pas engagé.

    Des équipes de techniciens en identification criminelle de Valence ont été dépêchées sur place. Le suspect serait un marginal, selon France3Régions. Les trois hommes se côtoyaient régulièrement dans les rues de Saint-Paul-Trois-Châteaux, est-il précisé.

    L'assaillant a été interpellé et placé en garde à vue pour homicide, a affirmé le parquet à l'AFP, confirmant une information parue dans les médias locaux.

    Lire aussi:

    Un homme muni d'un couteau attaque les passants à Paris: au moins sept blessés
    La police US électrocute au taser une femme de 87 ans qui coupait des fleurs
    Tour Eiffel: l'assaillant avoue son intention de commettre un attentat et ses liens Daech
    Tags:
    attaque au couteau, attaque, morts, arme blanche, blessés, victimes, Saint-Paul-Trois-Châteaux, Drôme, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik