France
URL courte
Par
30210
S'abonner

À la surprise générale, Nicolas Hulot a annoncé sa démission, ce mardi 28 août, sur France Inter. Une décision qui suscite de nombreuses réactions parmi les politiques, qui saluent son courage, mais évoquent également un camouflet pour Emmanuel Macron. Mais qu’en pensent les Français? Sputnik est parti à leur rencontre.

«Dans quelle galère s'est embarqué Nicolas Hulot?»

C'est ainsi que Pierre Laurent, secrétaire général du PCF, réagissait à la nomination au poste de ministre d'État à la Transition écologique et solidaire en mai 2017 de l'ancien envoyé spécial pour la protection de la planète sous François Hollande.

Une réaction semble-t-il prémonitoire: après avoir reculé sur des sujets majeurs tels que la Loi sur la Transition écologique, le nucléaire ou le glyphosate, il semblerait que la coupe était pleine pour Nicolas Hulot. En effet, il a annoncé à la surprise générale, ce mardi 28 août sur France Inter, avoir décidé de quitter le gouvernement, considérant que son action n'avait permis d'obtenir que des «petits pas» en matière environnementale.

«Je ne veux plus me mentir. Je ne veux pas donner l'illusion que ma présence au gouvernement signifie qu'on est à la hauteur de ces enjeux-là. Et donc je prends la décision de quitter le gouvernement», annonçait Nicolas Hulot sur France Inter.

Certains hommes politiques ont salué sa démarche, comme Alain Juppé qui a twitté être «impressionné par sa hauteur de vue et la noblesse de sa démarche.»

​Le geste de l'ex-ministre a aussi marqué Benoit Hamon qui explique, également sur Twitter, que Nicolas Hulot «dévoile la réalité du pouvoir sans précédent de l'argent et des lobbys à l'intérieur même du gouvernement qui bloque la transition écologique indispensable.» D'autres évoquent un «camouflet pour Emmanuel Macron.» Mais que pensent les Français de cette démission? Sputnik est allé à la rencontre des riverains.

Lire aussi:

Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
En continu. Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 78 morts et près de 4.000 blessés
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Tags:
démission, Nicolas Hulot, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook