Ecoutez Radio Sputnik
    Quai d'Orsay

    La France conseillerait à ses diplomates de différer leurs voyages en Iran

    © AFP 2018 Clemens Bilan
    France
    URL courte
    8033

    Le gouvernement français aurait conseillé à ses diplomates et représentants de s’abstenir de toute visite en Iran pour des raisons sécuritaires, croit savoir Reuters.

    En raison de risques sécuritaires et d'un «durcissement» du gouvernement iranien après l'attentat déjoué de Villepinte en juillet dernier, la France aurait conseillé à ses diplomates et représentants de reporter tout voyage en Iran, informe Reuters citant une note de service, qui selon l'agence, aurait été préparée par Maurice Gourdault-Montagne, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères le 20 août.

    D'après l'agence, le secrétaire général aurait souligné que Téhéran aurait durci ses positions à l'égard de la France ainsi que vis-à-vis de certains partenaires. Ainsi, le ministère français des Affaires étrangères aurait «demandé» à l'ensemble de ses agents de différer tout projet de voyage en Iran, notamment «pour des raisons touristiques ou linguistiques», précise Reuters.

    Comme le souligne l'agence, ces instructions auraient aussi été transmises à d'autres services de l'État français.

    Toujours selon Reuters, le Quai d'Orsay n'a pas commenté cette information.

    En juillet dernier, le parquet fédéral belge a annoncé avoir arrêté, à Woluwe-Saint-Pierre, deux Belges d'origine iranienne qui auraient préparé un attentat à la bombe le 30 juin contre l'opposition iranienne réunie près de Paris. Des démineurs belges ont retrouvé dans la voiture du couple inculpé du matériel pour fabriquer une bombe, dont 500 grammes d'explosif TATP et un détonateur, selon la RTBF. Un contact du couple, diplomate iranien en poste à Vienne, a été interpellé en Allemagne, ainsi qu'un complice présumé en France. Téhéran a alors dénoncé, d'une part, les allégations concernant une prétendue opération iranienne et, d'autre part, le «stratagème sinistre et mensonger» de l'attentat déjoué visant la France.

    Lire aussi:

    Attentat à la bombe déjoué en France: l’Allemagne extradera un diplomate iranien
    Attentat déjoué près de Paris: les ambassadeurs de France et de Belgique en Iran convoqués
    Un projet d'attentat en France déjoué par la police belge: un couple d'Iraniens arrêté
    Tags:
    diplomates, voyages, attentat déjoué, ministère français des Affaires étrangères, Belgique, Iran, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik