Ecoutez Radio Sputnik
    Macron

    Le Web sait bien qui va «démanteler l’UE» et ce n’est pas Poutine comme l’estime Macron

    © REUTERS / Gonzalo Fuentes
    France
    URL courte
    39911

    Qui rêve en réalité de «démanteler l'UE»? Bien qu'Emmanuel Macron ait répondu à cette question, les internautes semblent ne pas partager son avis. En outre, l'Union européenne réussit parfaitement elle-même à «se démanteler», lancent certains, alors que d'autres nomment ceux qui l'aident à y parvenir.

    Tout le monde n'est pas d'accord avec le Président de la République française qui affirme que Vladimir Poutine ne rêve que d'une chose: détruire l'Union européenne. Certains Twittos ont déjà formulé leur position sur la question.

    Et d'autres se sont précipités pour mettre les points sur les i:

    L'Europe joue par ailleurs un rôle non négligeable dans son auto-destruction, estiment certains.

    D'autres internautes ont saisi l'occasion pour critiquer la politique menée par le gouvernement français.

    Emmanuel Macron a auparavant déclaré dans une interview accordée à la chaîne de télévision suédoise SVT que, bien qu'un dialogue avec la Russie soit nécessaire et qu'il respecte Vladimir Poutine, le Président russe voulait «démanteler l'UE». Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a rétorqué que la Russie était intéressée à ce que «l'Union européenne prospère, se développe, soit prévisible et stable».

    De son côté, Vladimir Poutine avait précédemment dit que la Russie n'avait pas l'intention de créer des divisions en Europe pour la bonne raison qu'elle était son partenaire économique et commercial le plus important.

    Lire aussi:

    Brigitte Macron déclare forfait après des huées et des sifflets au stade de Reims (vidéo)
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Le dernier cri de désespoir du copilote du crash du Boeing de Lion Air
    Tags:
    Internet, internautes, réactions, démantèlement, Union européenne (UE), Vladimir Poutine, Emmanuel Macron, Europe, Russie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik