France
URL courte
11182
S'abonner

Paris pourrait utiliser sa flotte militaire afin de prévenir les affrontements entre les pêcheurs français et britanniques, a déclaré mardi le ministre français de l’Agriculture Stéphane Travert. Ce mercredi il doit discuter de ce problème avec son homologue britannique.

La Marine française pourrait intervenir dans la «guerre des coquilles Saint-Jacques» entre les pêcheurs français et britanniques afin d'éviter que la situation ne «s'envenime» sur une zone de pêche disputée, a déclaré mardi le ministre français de l'Agriculture Stéphane Travert.

«La Marine française est prête à intervenir en cas de heurts», a-t-il dit.

Selon une source gouvernementale britannique citée par l'AFP, c'est aux autorités françaises de répondre aux incidents qui se sont produits dans les eaux françaises. Elle a précisé que la British Navy était «disponible» au besoin mais n'avait pour l'heure «pas été sollicitée».

Cette déclaration a été faite à la veille du déplacement du ministre français au Royaume-Uni où il doit négocier ce mercredi avec son homologue britannique George Eustice l'interdiction de la pêche à la Saint-Jacques pour tous les bateaux entre mai et octobre, période de reproduction de ces mollusques.

La semaine dernière une altercation navale impliquant une quarantaine de bateaux s'est produite dans la Manche.

Les marins français, qui pêcheront la coquille Saint-Jacques du 1er octobre au 15 mai, tentent de préserver cette ressource en demandant aux Britanniques de rester au nord d'une ligne allant de Barfleur, dans la Manche, au Cap d'Antifer, en Seine-Maritime. Il ne s'agit pas d'un conflit nouveau, mais cette année les pêcheurs des deux pays ne sont pas arrivés à un accord, ce qui a provoqué ces affrontements directs.

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Tags:
pêche, bateau, Marine nationale française, Stéphane Travert, Royaume-Uni, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook