France
URL courte
30371
S'abonner

Ce dimanche soir la capitale française a été le théâtre d'une attaque à l'arme blanche, annoncent les médias locaux. Un homme a attaqué une foule de passants, faisant au moins sept blessés dont certains grièvement.

Un homme armé d'un couteau a poignardé plusieurs passants ce dimanche dans la soirée à Paris, indiquent les médias locaux, évoquant le bilan d'entre six et huit blessés, selon les premières informations. Les faits se sont déroulés le long du quai de la Loire, dans le 19ème arrondissement, vers 22h45.

Le parquet de Paris a fait état de sept blessés au total, tandis que, selon le bilan définitif des services de pompiers, l'agression a fait huit blessés dont quatre grièvement, a annoncé France Bleu. Les blessés ont été emmenés vers les hôpitaux Lariboisière, La Pitié Salpêtrière, Foch et Percy, certains en urgence absolue.

La Brigade anticriminalité a interpellé l'auteur de l'attaque. Il est inconscient pour l'instant, est majeur et serait de nationalité afghane. En même temps, certains témoins indiquent sur les réseaux sociaux qu'il s'agissait d'un Pakistanais. 

L'agresseur s'était attaqué à plusieurs passants à coups de couteau et de barres de fer, a également précisé France Bleu. A ce moment-là, un groupe de personnes jouaient à la pétanque à proximité et sont parvenues à faire fuire l'individu. L'une de ces personnes lui avait lancé une boule dans la tête. Atteint par la boule, l'assaillant avait pris la fuite, mais puis s'en était pris à deux touristes de nationalité britannique non loin.

Lire aussi:

Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Quand un grand requin blanc s’envole à plus de 4 mètres - vidéo
«Sputnik V»: Poutine annonce l'enregistrement du premier vaccin contre le Covid-19 en Russie
Tags:
attaque au couteau, passants, agresseur, assaillants, interpellation, arme blanche, blessés, police, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook