Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Emmanuel Macron et un sans-papiers algérien: «rire ou être consterné?»

    © REUTERS / Stephane Mahe
    France
    URL courte
    36346

    Pendant son bain de foule à Marseille, le Président de la République ne s'attendait apparemment pas à cette rencontre avec un sans-papiers algérien «en vacances». Leur bref dialogue a engendré un tollé sur les réseaux sociaux concernant la politique migratoire.

    Le 7 septembre, dans le quartier du Vieux-Port de Marseille, Emmanuel Macron a échangé des poignées de mains avec des personnes qui l'avaient attendu après sa rencontre avec la chancelière allemande. Un homme dans la foule lui a lancé: «Merci beaucoup. Monsieur, on est sans-papiers, on [vous] aime trop ici.»

    Le Président, non sans étonnement, a estimé qu'il fallait alors «régulariser la situation». De la suite de la conversation, on apprend que l'interlocuteur d'Emmanuel Macron est venu d'Algérie pour les «vacances» et tente d'obtenir sa régularisation définitive depuis huit ans.

    «Vous-vous foutez de moi, ça fait huit ans que vous êtes sans-papiers?», s'étonne Emmanuel Macron.

    Le ressortissant algérien lui répond par la négative et leur échange prend précipitamment fin.

    Les réseaux sociaux sont depuis le lieu d'un débat sur la question. Certains utilisateurs n'ont pas apprécié la réaction du chef de l'État.

    Le court échange entre les deux hommes semble donc avoir illustré un problème d'une actualité toujours croissante en Europe, en général, et en France, en particulier: celui de l'afflux de migrants.

    D'autres utilisateurs ont critiqué l'accueil que réserve la France aux immigrés.

    Certains se sont demandés pour quelles valeurs le peuple avait voté à l'élection présidentielle, alors que d'autres se sont rangés du côté du Président.

    Le Président de la République s'était déjà retrouvé entraîné dans des échanges inattendus. Ainsi, un collégien l'a tutoyé en lançant «Ça va, Manu?» à l'issue des commémorations de l'appel du 18 juin au Mont-Valérien, dans les Hauts-de-Seine. De même, en déplacement à Clermont-Ferrand entouré d'une nuée d'enfants lui demandant des autographes, Emmanuel Macron a été traité d'«enfoiré» par un de ses agents de sécurité.

    Lire aussi:

    Une photo d’Emmanuel Macron et de deux jeunes hommes provoque la polémique sur le Net
    Macron à un ancien combattant sur la question migratoire: «croyez-moi qu'on va les…»
    Après le chômeur, le tour du braqueur: quand Macron joue au «grand frère» (vidéo)
    Tags:
    sans-papiers, internautes, réactions, rencontre, crise migratoire, dialogue, migrants, Internet, Emmanuel Macron, Angela Merkel, Algérie, Marseille, Europe, France, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik