France
URL courte
30620
S'abonner

Alors que le gouvernement s’apprête à présenter son «plan pauvreté», un cinquième des Français interrogés par Ipsos et le Secours populaire ne pourraient pas se permettre de manger sainement trois fois par jour, et plus d’un quart manquent d’argent pour acheter quotidiennement des fruits et des légumes.

«Plus d'un tiers des Français a été confronté en 2018 aux privations multiples, avec toutes les souffrances que cela comporte», s'alarme le Secours populaire dans nouveau baromètre, publié en collaboration avec Ipsos, faisant la lumière sur les difficultés des Français à se nourrir correctement.

Ainsi, 21 % des Français ont du mal à se procurer une alimentation saine pour manger trois repas par jour, tandis que 27% des personnes interrogées manquent d'argent pour s'acheter tous les jours des fruits et légumes, comme pourtant conseillé par les autorités sanitaires.

39% des français gagnant entre 1.200 et 2.000 euros par mois ne peuvent pas se permettre de manger des fruits et légumes chaque jour. Un quart d'entre eux ne mangent de la viande qu'une fois par semaine et 35% du poisson. Ceux qui touchent moins de 1.200 euros en sont à 36% et 46% respectivement

Quant aux enfants, «19 % des parents d'enfants de moins de 18 ans rencontrent des difficultés financières pour payer la cantine. C'est le cas d'une majorité de parents issus de foyers très modestes», constate le Secours populaire.

«Les Français pensent qu'avec un revenu inférieur à 1 118 euros mensuel, on peut être considéré comme pauvre», conclut l'organisation précisant qu'il est important d'assurer une aide alimentaire aux plus démunis.

L'enquête a été menée par téléphone du 22 au 26 juin 2018 auprès de 1.016 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
La plus forte augmentation de cas de Covid-19 en France en 24 h depuis fin avril
Tags:
alimentation, nourriture, pauvreté, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook