France
URL courte
14110
S'abonner

Dans son commentaire à L’Obs, Djordje Kuzmanovic, présenté d’abord comme «conseiller» du leader de La France insoumise, a exposé son point de vue sur la politique migratoire en France. Or, cette opinion n’a pas été appréciée par Jean-Luc Mélenchon qui n’a pas tardé à se désolidariser de ce discours.

«La bonne conscience de gauche empêche de réfléchir concrètement à la façon de ralentir, voire d’assécher les flux migratoires. […] Plutôt que de répéter, naïvement, qu’il faut "accueillir tout le monde", il s’agit d’aller à l’encontre des politiques ultralibérales […]. Lorsque vous êtes de gauche et que vous tenez sur l’immigration le même discours que le patronat, il y a quand même un problème… Ce que nous disons n’a rien de nouveau. C’est une analyse purement marxiste: le capital se constitue une armée de réserve», a déclaré Djordje Kuzmanovic dans son entretien paru le 8 septembre dans les pages de L’Obs.

Quatre jours plus tard, la rédaction rectifie le titre de Kuzmanovic à la demande de Jean-Luc Mélenchon et indique dans la mise à jour que ce dernier précise que le point de vue exprimé par son collaborateur est «strictement personnel» et «engage des polémiques qui ne sont pas les miennes».

Quelle est donc la ligne politique de La France insoumise? C’est justement cette question que se sont posés certains internautes:

​Pour d’autres, c’était une occasion pour constater l’existence de problèmes et dans le parti lui-même et au sein de la gauche.

​​Des sympathisants de droite n’ont pas tardé à prononcer leur verdict:

 

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
divergences, migrants, La France insoumise (LFI), Djordje Kuzmanovic, Jean-Luc Mélenchon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook