France
URL courte
305925
S'abonner

Téhéran a accusé la police française d’avoir réagi lentement à l’attaque de l’ambassade d’Iran effectuée vendredi soir par des activistes kurdes, selon le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Téhéran a accusé samedi les forces de l'ordre parisiennes d'avoir lentement réagi à l'attaque contre l'ambassade d'Iran à Paris faite par des activistes kurdes.

Selon Bahram Qasemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, environ 15 activistes kurdes ont brûlé un drapeau iranien devant l'ambassade d'Iran et ont brisé des vitres avec des pierres, a signalé l'agence de presse Fars. Ils ont également jeté des extincteurs et des ordinateurs devant la porte, mais n'ont pas réussi à pénétrer dans les locaux.

«Le gouvernement français devrait prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les missions diplomatiques iraniennes dans ce pays», a déclaré Bahram Qasemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, cité par l'agence d'État IRNA.

Et de poursuivre:

«Malheureusement, la police française n'est pas arrivée sur les lieux à temps comme on s'y attendait.»

Il a d'ailleurs souligné que certains malfaiteurs avaient été arrêtés.

Une porte-parole de la police n'a pas été en mesure de commenter la situation dans l'immédiat.

Lire aussi:

Les quatre maladies qui risquent de provoquer une forme grave du Covid-19 citées par la science
Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Voiture de police incendiée à Mulhouse: la motivation des délinquants se dessine
Tags:
ambassade, Kurdes, Téhéran, Iran, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook