France
URL courte
539
S'abonner

Plusieurs véhicules appartenant à des agents pénitentiaires de la prison de Fresnes ont été volontairement incendiés dans la nuit de dimanche à lundi.

Dans la nuit de dimanche à lundi, des voitures de surveillants de la prison de Fresnes, dans le Val-de-Marne, ont été dévorées par les flammes d'un incendie prémédité. Il y a une semaine, sept jeunes gens avaient été arrêtés pour les mêmes motifs, a indiqué ce lundi BFM TV, se référant à des sources concordantes.

Les autos, qui stationnaient sur un parking réservé au personnel, ont pris feu aux alentours de 2h30, selon une source proche de l'enquête qui ajoute que quatre voitures ont été incendiées et deux autres ont pris feu par propagation.

«Un individu a été aperçu par des surveillants», d'après la même source.

Selon le syndicat FO pénitentiaire, un logement a été «endommagé et ses occupants incommodés par les fumées».

Lundi dernier, sept jeunes hommes soupçonnés d'avoir mis le feu à plusieurs reprises au même endroit à des véhicules d'agents pénitentiaires avaient été interpellés, soupçonnés d'avoir incendié à quatre reprises des véhicules garés sur le parking de la prison.

Pour l'instant, «on ne sait pas si ces incendies sont liés à des conflits à l'intérieur de la détention», avait précédemment indiqué une source proche du dossier citée par BFM TV.

Les sept suspects, dont certains «sont déjà connus de la justice», ont été placés en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire du Val-de-Marne, chargée de l'enquête, avait ajouté la source.

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
BFMTV, suspect, enquête, incendie criminel, véhicule, Val-de-Marne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook