Ecoutez Radio Sputnik
    Marseille, France

    «La France dit non» à l’Aquarius: le Net dénonce la «duplicité» du gouvernement

    © Sputnik . Vladimir Pesnya
    France
    URL courte
    27311

    L'ambiance bouillonne autour de l'Aquarius cherchant à jeter l'ancre à Marseille. Le «non» de Bruno Le Maire a déclenché un tollé parmi les internautes qui pointent du doigt la décision la plus «honteuse» du gouvernement, tout en constatant ses doubles standards.

    Après que le navire Aquarius, privé désormais du pavillon panaméen, a demandé à la France de débarquer à Marseille, le pays a pris une position résolue. Interrogé sur BFM TV et RMC, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a affirmé que «pour l'instant, la France dit "non"». Sur les réseaux sociaux, les réactions peu contentes ne se sont pas fait attendre, plusieurs dénonçant la politique de deux poids deux mesures du gouvernement français.

    Pour certains, c'est l'une des décisions les plus honteuses prises par les autorités.

    «Si nous ne définissons pas les règles communes, nous n'arriverons pas à relever ce défi de l'immigration», selon M.Le Maire. Ces propos n'ont fait qu'alimenter le débat autour du problème migratoire toujours irrésolu dans l'Hexagone.

    En même temps, il y a ceux qui sont persuadés que l'État va pourtant accueillir les migrants, mais sans en informer le peuple.

    Auparavant, les autorités maritimes du Panama ont décidé de retirer leur pavillon du vaisseau humanitaire Aquarius qui se trouve à l'heure actuelle en mer, abritant à son bord des migrants sauvés le long des côtes libyennes. Une fois que le navire rentrera dans un port, il perdra le pavillon panaméen et ne pourra pas lever l'ancre avant de trouver un autre pavillon.

    Selon une source au palais de l'Élysée contactée par l'AFP, le gouvernement français exige que le navire Aquarius débarque les migrants à Malte plutôt qu'à Marseille.

    Lire aussi:

    Pavillon panaméen retiré à l’Aquarius: le Net désigne les coupables
    Aquarius: «Les derniers sursauts d’humanité d'une UE rongée par le nationalisme»
    Crise de l'Aquarius: Macron dénonce le gouvernement italien, les Français dénoncent Macron
    Tags:
    réactions, internautes, Internet, politique migratoire, migrants, crise migratoire, navire de sauvetage, décision, refus, demande, arrimage, Aquarius (bateau), Malte, Libye, Marseille, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik