Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Luc Mélenchon

    Mélenchon épingle l’«arrogance et la façon de parler» aux Français de Macron

    © REUTERS / Emmanuel Foudrot
    France
    URL courte
    161512

    «Aucun président, ni même un roi, n’avait parlé aux Français comme ça»: en visite au Royaume-Uni, le dirigeant de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, s’est fendu d’une véritable diatribe contre Emmanuel Macron, le fustigeant notamment pour sa manière de parler aux Français.

    En visite au Royaume-Uni pour rencontrer le chef du parti travailliste, Jeremy Corbyn, en marge du Congrès du labour à Liverpool, l'Insoumis Jean-Luc Mélenchon n'a pas mâché ses mots. Évoquant les causes de la chute de popularité du Président, il a attaqué «l'arrogance» du chef de l'État.

    «Sa politique sociale, bien sûr, mais surtout son arrogance et sa façon de parler aux Français ordinaires. Aucun autre Président, ni même un roi, n'avait parlé aux Français comme ça», a-t-il déclaré, cité par New Statement. «Macron traite les Français comme des bons à rien, comme des Gaulois réfractaires au changement. Il a dit qu'une gare était un endroit incroyable parce qu'on y rencontre des gens qui réussissent mais aussi "ceux qui ne sont rien"».

    En outre, il a décrit M.Macron comme «un homme de droite» qui a accédé à la présidence par le biais d'un «hold-up».

    Dernièrement, lors d'une manifestation à Marseille, Jean-Luc Mélenchon avait traité Emmanuel Macron de «plus grand xénophobe qu'on ait». Mais une fois devant le Président de la République le même soir, l'Insoumis avait semblé gêné et avait refusé d'assumer ses propos: «Je n'ai pas dit ça… […] Peut être une légère exagération marseillaise.»

     

    Lire aussi:

    «Le plus grand xénophobe»: face à Macron, Mélenchon n’assume plus ses propos (vidéo)
    Partisan de Jean-Luc Mélenchon: «Je voterai Marine Le Pen au second tour»
    Blanc, nul, abstention: plus de 65% des soutiens de La France insoumise refusent de voter
    Tags:
    Emmanuel Macron, Jeremy Corbyn, Jean-Luc Mélenchon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik