Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    La cote de confiance d’Emmanuel Macron continue de dégringoler, selon un sondage

    © Sputnik . Alexei Vitvitsky
    France
    URL courte
    24435

    La cote de confiance d’Emmanuel Macron a baissé de deux points, à 34% d'opinions favorables, démontre un récent sondage réalisé par Harris Interactive et diffusé ce vendredi 28 septembre au soir. Quant à celle du Premier ministre Édouard Philippe, elle a également perdu un point.

    Selon un sondage effectué par Harris Interactive et rendu public ce vendredi, 34% des Français font confiance au Président de la République. En décembre 2017, ils étaient 52%. En ce qui concerne le Premier ministre français, sa cote de confiance a elle aussi chuté, descendant à 33%.

    D'après l'institut, de tels résultats sont la conséquence d'«une logique de baisse en cours depuis le début de l'année» et pourrait être expliqués par le fait qu'Emmanuel Macron semble être «moins maître des effets de la politique qu'il a impulsée comme de son gouvernement».

    «À ce titre, le départ futur du ministre de l'Intérieur vient ajouter un élément de plus aux représentations d'une moindre dynamique gouvernementale», précise également l'étude.

    Ce sondage a été mené sur internet, du 25 au 27 septembre. 1.022 personnes y ont pris part selon la méthode des quotas.

    Auparavant, l'Ifop avait réalisé un autre sondage pour le Journal du Dimanche, selon lequel la popularité du Président français était au plus bas depuis le début du quinquennat. L'enquête a révélé que 70% des Français se disent «mécontents» de l'action du chef de l'État en septembre, contre 66% en août (+4 points).

    Lire aussi:

    La popularité d'Emmanuel Macron en chute libre
    Sondage: la cote de popularité de Macron au plus bas depuis son arrivée au pouvoir
    Qui des dirigeants mondiaux a le plus gros capital confiance aux yeux du grand public?
    Tags:
    cote de polularité, chute, cote de confiance, sondage, Edouard Philippe, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik