Ecoutez Radio Sputnik
    Paris

    Paris, un centre financier de l'UE après le Brexit? Risques et avantages

    © Sputnik . Mikhail Mokrushin
    France
    URL courte
    115

    Selon The Financial Times, Paris pourrait se préparer à devenir un centre financier important après le divorce britannique avec l'UE. Quelles chances et conséquences pour la capitale française? Sputnik a posé cette question à l'analyste et cofondateur du Monde Moderne, Alexis Poulin.

    Il est fort possible qu'après le Brexit le nouveau centre de la finance européenne déménage à Paris, a affirmé récemment The Financial Times. La publication indique également que certaines des plus grandes banques et sociétés de gestion d'actifs du monde s'apprêtent à transférer leurs bureaux dans la capitale française. Sputnik a interrogé à ce sujet l'analyste politique et cofondateur du magazine Le Monde Moderne, Alexis Poulin.

    Comme les Britanniques s'identifient à contrecœur comme Européens, la création d'un centre financier sur le continent est définitivement une bonne nouvelle pour l'Union européenne, estime-t-il. Dorénavant, tout dépend de la réaction d'autres pays au fait que c'est la France qui pourrait jouer le rôle prédominant dans le secteur financier, tandis que d'autres centres financiers s'acharnent à profiter de la fuite d'entreprises du Royaume-Uni.

    En outre, il sera difficile pour Londres de maintenir son rôle de centre financier européen après être sortie de l'UE, quoi qu'elle y aspire bien.

    Pour M.Poulin, la nouvelle est liée en premier lieu à l'élection d'Emmanuel Macron qui a de nouveau tenté d'attirer des investisseurs étrangers dans son pays. L'attractivité de Paris et de la Franceen générale est directement liée au nouveau Président et à l'image du pays qu'il cherche à promouvoir. En outre, la proximité de Paris et Londres y joue un rôle: la plupart de sociétés et banques se sont procuré les bureaux à Paris, donc la vitesse du travail de ces filiales françaises va s'accélérer, souligne M.Poulin.

    En même temps, ce ne sont pas seulement les groupes financiers, mais aussi certains géants du numérique, comme Facebook ou Amazon qui sont aussi intéressés par Paris. Ainsi, Facebook y a installé un centre de recherches en matière d'intelligence artificielle et Amazon ouvre de nouveaux bureaux en France.

    D'autres grandes entreprises ont également des filiales à Paris, d'où sa plus grande attractivité comparativement à d'autres villes prétendant au rôle de centre financier, telles que Dublin ou Francfort.

    Du point de vue des habitants, la vie dans la capitale française deviendra encore plus coûteuse avec l'afflux d'une nouvelle main d'œuvre et de nouveaux fonds, mais aussi vu que les Jeux olympiques s'y tiendront en 2024, indique l'analyste. Selon lui, le principal profit sera le fait que la France apparaîtra sur la carte financière du monde, alors que l'inconvénient majeur sera les loyers qui auront augmenté.

    En cela, il est difficile d'en prédire les conséquences à long terme, d'évaluer si la ville est assez grande et bien préparée à devenir un centre financier important, résume M.Poulin.

    Lire aussi:

    Au Royaume-Uni, les banques à deux doigts de fuir la City
    L’Autorité bancaire européenne s’installe à La Défense… mais la Finance restera à Londres
    Shanghai futuriste
    Tags:
    entreprise, risques, avantages, perspective, conséquences, centre commercial, Brexit, GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon), Amazon, Facebook, Inc, Union européenne (UE), Emmanuel Macron, Royaume-Uni, Europe, France, Paris
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik