France
URL courte
10919
S'abonner

Les autorités françaises auraient lancé une enquête portant sur la disparition du président d'Interpol, Meng Hongwei, relate Reuters en se référant à des sources policières.

Suite à la disparition du président d'Interpol, Meng Hongwei, la partie française aurait ouvert une enquête, comme l’ont annoncé des sources policières citées par Reuters.

Meng Hongwei a quitté la France samedi 29 septembre pour partir vers la Chine. Cependant, tout contact avec lui a été perdu après son départ, précise l’Europe 1. 

Selon Europe 1, Mme Hongwei, qui réside à Lyon avec leurs enfants, s’est adressée aux autorités françaises en signalant la disparition de son mari et a été entendue par la police judiciaire.

Meng Hongwei a été élu à la tête d’Interpol en novembre 2016, succédant ainsi à la française Mireille Ballestrazzi.

Lire aussi:

Le FBI contrôle les militaires avant l'investiture de Joe Biden
«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Agression contre un maire dans le Gard: «Je suis tombé raide d'un coup, sans même plier les jambes»
Jack Lang sur la signature d'une tribune pour décriminaliser la pédophilie: «C’était une connerie!»
Tags:
enquête, Meng Hongwei, Chine, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook