Ecoutez Radio Sputnik
    François Hollande

    «Supprimer la fonction d’ancien Président!»: le Net réplique à l’idée d’Hollande

    © AFP 2018 MARTIN BUREAU
    France
    URL courte
    26428

    L’ex-chef de l’État français a proposé jeudi de supprimer le poste de Premier ministre et de doter le parlement de fonctions proches de celles du Congrès américain. Néanmoins, cette idée ne semble pas être du goût de nombreux internautes français.

    Jeudi à l'occasion du 60e anniversaire de la Ve République, l'ancien Président français a avancé l'idée de la suppression du poste de Premier ministre qui, selon lui, est un «personnage (…) dont on ne sait pas si il est encore le chef de la majorité (…) ou si c'est un collaborateur».

    François Hollande estime que le Président doit être «le seul chef de l'exécutif».

    «Moi je considère qu'il faut, comme l'avait dit Georges Pompidou, couper le nœud gordien […] c'est-à-dire que le Président de la République doit être le seul chef de l'exécutif, donc plus de Premier ministre, plus de responsabilité devant le parlement, plus de droit de dissolution du Président de la République pour l'Assemblée nationale», a-t-il lancé.

    Il a également proposé de doter le parlement de pouvoirs ressemblant à ceux du Congrès américain afin d'éviter l'«hyperprésidence».

    Néanmoins, cette idée n'a pas été soutenue par de nombreux internautes. Certains estiment qu'il faut au contraire renforcer les pouvoirs du Premier ministre et passer à un régime parlementaire semblable à celui en vigueur au Royaume-Uni.

    ​D'autres ont mis en avant les désavantages du régime présidentiel.

    ​Nombreux ont été ceux à indiquer que c'est le statut spécifique des ex-chefs de l'État qu'il fallait supprimer en premier lieu.

    ​​​​Selon certains internautes, François Hollande «n'a que des idées».

    ​​Dans le même temps, certains partageaient l'opinion de l'ancien Président. 

    Lire aussi:

    «Bêtises» de jeunesse? La Toile rejette les explications de Macron sur ses récentes photos
    «Otage de Beauvau»: le rejet de la démission de Collomb met le Web en ébullition
    «Expulsion!»: le Web rage contre le «réfugié politique» qui a incendié la Banque de France
    Tags:
    premier ministre, parlement, François Hollande, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik