France
URL courte
6131
S'abonner

Les jours des cabines de bronzage seraient-ils comptés en France? L'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) a recommandé de «faire cesser l'exposition de la population aux UV artificiels» qui entraîne un «vieillissement accéléré de la peau», mais ne prépare pas celle-ci «à l'exposition solaire et ne protège pas des coups de soleil».

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) a recommandé dans un communiqué au gouvernement «de prendre toute mesure de nature à faire cesser l'exposition de la population aux UV artificiels émis par les cabines de bronzage à des fins esthétiques» et a demandé d'arrêter la vente de ces appareils à des particuliers.

«On ne peut plus attendre, a expliqué à l'AFP Olivier Merckel, chef de l'unité d'évaluation des risques aux agents physiques à l'ANSES. Les données scientifiques s'accumulent, il n'y a plus de doute, on a des preuves solides, le risque de cancer est avéré […] maintenant on recommande une action des pouvoirs publics.»

L'ANSES rappelle dans ce contexte que les rayonnements UV artificiels «sont classés cancérogènes certains pour l'Homme par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) depuis 2009» et relève «l'augmentation significative du risque de cancer, notamment de mélanome cutané, associé à l'utilisation du bronzage en cabine».

L'Agence souligne que l'exposition aux UV artificiels entraîne un «vieillissement accéléré de la peau, estimé quatre fois plus rapide avec les lampes de bronzage qu'avec le soleil», mais «ne prépare pas la peau à l'exposition solaire et ne protège pas des coups de soleil».

L'interdiction des cabines de bronzage est demandée depuis 2015 par les dermatologues, l'Académie de médecine et les sénateurs, mais le gouvernement ne s'est contenté jusqu'ici que de durcir leur règlementation, rappelle dans ce contexte la presse.

Lire aussi:

Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Ces départements français sous «surveillance renforcée»
Tags:
cancer, soleil, Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), AFP, Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES), France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook