Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel et Brigitte Macron en Arménie

    Selfie avec la Première dame: Brigitte Macron pose dans les rues d’Erevan (photos)

    © Sputnik . Asatur Yesayants
    France
    URL courte
    12514

    Plusieurs photos qui montrent la promenade de la Première dame française dans les rues de la capitale arménienne sont apparues ce vendredi sur la Toile. Non, elles n’ont pas été prises pas des paparazzi habiles. En réalité, c’est Mme Macron qui a été partante pour poser avec des passants.

    Ce vendredi, la Première dame française a décidé de faire une promenade dans le centre-ville d'Erevan après le déjeuner avec les épouses des dirigeants des pays participant au 17e Sommet de la francophonie des 11 et 12 octobre en Arménie.

    Bien qu'entouré de ses garde-corps, Brigitte Macron n'a pas pu résister aux demandes des habitants de la capitale arménienne de prendre des photos avec elle. Résultat, plusieurs selfies avec la Première dame française ont été publiées sur la Toile.

    Selon Sputnik Arménie, lors de cette promenade, Brigitte Macron a rencontré dans l'une des rues centrales de la capitale des touristes français avec qui elle a une un court échange.

    Brigitte Macron a été également filmée lors de son passage au Vernissage d'Erevan, le marché aux puces de la ville.

    Le couple Macron s'est rendu mercredi en Arménie afin de participer au 17e Sommet de la francophonie qui a réuni cette année plus d'une centaine de délégations issues de 84 pays. Le premier jour du sommet, les participants ont rendu hommage à Charles Aznavour, décédé le 1 octobre.

    Lire aussi:

    Francophonie en selfies: quand il est difficile d’échapper au Premier ministre arménien
    Les Macron dansent en Arménie, des Français leur rappellent le remaniement (vidéo)
    Date de naissance d'Aznavour erronée au sommet de l'OIF: Erevan désigne le fautif
    Tags:
    promenade, selfie, photo, Brigitte Macron, Emmanuel Macron, Erevan, Arménie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik