France
URL courte
5783
S'abonner

Une femme rentrait calmement chez elle dans les Hauts-de-Seine vendredi 12 octobre vers minuit lorsqu’elle a croisé un homme qui lui a mis une main appuyée aux fesses, souhaitant visiblement l’agresser sexuellement. Manque de bol pour lui, la femme était une policière pas en service. Interpellé, l’agresseur a été placé à garde à vue.

Une policière pas en service rejoignait son domicile vendredi 12 octobre vers minuit. Elle passait par une rue commerçante d'Antony dans les Hauts-de-Seine l'a agressé, en lui mettant une main appuyée sur les fesses, ont rapporté les médias locaux.

Comme la femme, affectée à la direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC) de la préfecture de police, ne portait pas son uniforme à ce moment-là, son agresseur ne savait pas à qui il avait affaire.

La policière a réussi à maîtriser son agresseur et à faire appel aux services de police qui sont rapidement arrivés sur place. L'agresseur a été placé à garde à vue tandis que la femme a été transportée à l'hôpital, ayant été blessée au niveau de la main alors qu'elle tentait de maîtriser son agresseur.

Une enquête a été ouverte.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Frontières françaises, l’impossible souveraineté?
Tags:
agressions sexuelles, interpellation, police, agression, Hauts-de-Seine, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook