Ecoutez Radio Sputnik
    La République En Marche!

    Remaniement: pour Macron, les choses avancent, pour Twitter, «En Marche est à l’arrêt»

    © AFP 2018 GEOFFROY VAN DER HASSELT
    France
    URL courte
    8012

    Depuis plus de 10 jours, le gouvernement français reste sans ministre de l’Intérieur. Alors qu'un remaniement rapide avait été annoncé par l'Élysée, Emmanuel Macron a annoncé que «les choses se passent dans le calme».

    Le Président de la République a défendu, vendredi 12 octobre, sa décision de prendre son temps pour remanier le gouvernement. Interrogé sur ce sujet par France 24 et RFI en marge du sommet de la Francophonie à Erevan, en Arménie, M.Macron n'a donné aucune indication quant à la date à laquelle le remaniement serait annoncé, mais assuré que les «choses avancent».

    «Le gouvernement est au travail. Aucun poste n'est vacant. Les choses avancent. Et cela m'a permis d'être ici à Erevan, où nous avons défendu notre langue, nos valeurs…», a déclaré le Président. «Je fais les choses dans le calme, dans le respect des personnes. J'essaie de faire les choses de manière professionnelle.»

    Alors qu'un remaniement rapide avait été annoncé par l'Élysée, 10 jours se sont écoulés depuis la démission de Gérard Collomb de ses fonctions au ministère de l'Intérieur. Et, sans aucune surprise, de nombreux internautes ont reproché au Président de la République un tel délai.

    Certains ont fait preuve d'une créativité artistique remarquable:

    Rappelons que le 2 octobre, le Président français a «accepté la démission de Gérard Collomb et demandé au Premier ministre d'assurer son intérim dans l'attente de la nomination de son successeur». Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux avait annoncé la semaine dernière que son remplacement n'était qu'une question de jours.

    Lire aussi:

    Une mauvaise passe ou le début de la fin?
    Le remaniement ministériel «ressemble très fort à un pétard mouillé»
    Les Macron dansent en Arménie, des Français leur rappellent le remaniement (vidéo)
    Tags:
    remaniement, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik