Ecoutez Radio Sputnik
    Les Républicains

    Des soupçons de fraude pèsent sur le poulain de Wauquiez chez les Jeunes Républicains

    © AFP 2018 Bertrand Guay
    France
    URL courte
    6213

    L'élection à la direction des Jeunes Républicains a été entachée ce samedi par des soupçons de fraude à l'encontre d'Aurane Reihanian, le soutien du président du parti Les Républicains Laurent Wauquiez, accusé par son rival de «truquer l'élection».

    Les adhérents des Jeunes Républicains ont élu entre hier et aujourd'hui leur nouveau président, mais le vote aurait été compromis par une conversation téléphonique de l'un des candidats, Aurane Reihanian, un proche de Laurent Wauquiez.

    Selon le Journal du Dimanche, Aurane Reihanian aurait été surpris en flagrant délit de tricherie. Dans un entretien téléphonique enregistré à son insu, il aurait discuté avec un partisan sur la meilleure façon de «choper les codes» qui permettent aux jeunes adhérents de voter en ligne afin de pouvoir le faire à leur place.

    Dans la transcription de la conversation enregistrée qui est citée par le journal, l'interlocuteur déclare:

    «Tu te rends compte (source non identifiée, NDLR): ils t'envoient les codes par mail. Le jeune il va le lendemain pour essayer de voter et il voit que c'est déjà voté. Il va dire: c'est quoi ce scandale?»

    En fin de conversation, le jeune candidat indique:

    «De toute façon c'est un truc informatique, hein. En fait, je ne suis pas sûr que ça va fonctionner… Je pense juste qu'il faut tenter, parce que c'est une réserve de voix de malade.»

    L'enregistrement de la conversation a été remis au second candidat qui s'est dit scandalisé.

    «Aurane Reihanian explique aujourd'hui comment il va truquer l'élection des jeunes Républicains», a noté dans un communiqué Charles-Henri Alloncle.

    Toutefois, il semblerait que le principal intéressé ne soit pas déstabilisé par une la tournure qu'ont prise les évènements, évoquant des «propos isolés sortis de leur contexte» et affirmant qu'il parlait de «cas dans lesquels les équipes de Charles-Henri Alloncle pouvaient frauder comme ils l'ont déjà fait à plusieurs reprises».

    Le vote par internet, qui s'est ouvert vendredi à 18h00, s'est clos samedi à la même heure. Quelque 5.000 adhérents de moins de 30 ans étaient appelés à départager Aurane Reihanian, le favori, et Charles-Henri Alloncle.

    Lire aussi:

    Trump serait réélu Président avec une majorité écrasante des voix en 2020
    «Que la vie soit encore meilleure»: les Moscovites se prononcent sur la présidentielle
    Voyez grand, votez blanc!
    Tags:
    courriel, conversation téléphonique, vote électronique, code, délits, fraude, candidats, Les Républicains (LR), Journal du Dimanche, Laurent Wauquiez, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik