France
URL courte
10203
S'abonner

La nouvelle fusée Ariane 6 de l'UE sera en mesure de remplir diverses tâches et notamment d'assurer des vols spatiaux habités, a assuré le PDG du groupe Ariane, Alain Charmeau.

Bien qu'Ariane 6, successeur de la fusée européenne Ariane 5, n'ait pas encore fait ses débuts, ses concepteurs préparent déjà le coup d'après.

«L'Europe s'est fait doubler par les États-Unis avec le retour des vols habités de la Nasa, avec SpaceX, dès 2019 mais aussi par l'Inde, qui en programme pour 2022. (…) Ariane 6 n'a pas été conçue pour cela mais elle saura s'adapter», a déclaré M. Charmeau au journal Le Figaro.

Le président du groupe Ariane a indiqué que la société souhaitait créer une fusée porteuse capable de remplir un certain nombre de tâches et de remplacer toutes les fusées porteuses actuelles.

La fusée Ariane 6 pourra mettre sur orbite des satellites d'un poids allant de 50 kg à plus de 5 tonnes.

La construction de la première de ces fusées va commencer fin 2018 et le premier vol est prévu pour le 16 juillet 2020.

Lire aussi:

La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Frappes américaines en Syrie: Moscou réagit
Washington affirme que le prince saoudien MBS a «autorisé» une opération pour «capturer ou tuer» Khashoggi
Un «nouveau variant» du drapeau tricolore? Une bourde commise pendant les annonces de Castex ne passe pas inaperçue
Tags:
Ariane (fusée), Ariane 6, Charmeau, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook