France
URL courte
57766
S'abonner

Dans une interview accordée en exclusivité à trois médias français dont RT France, le chef de la diplomatie russe est revenu sur les propos insolites tenus par Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères de l’époque, lorsqu’il évoquait l’intervention française en Mali en 2013.

Le ministre russe des Affaires étrangères a commenté dans un entretien accordé en exclusivité le 12 octobre dernier à trois médias français, dont RT France, les propos de Laurent Fabius, étant alors chef de la diplomatie française. Il a notamment révélé les propos que son homologue français avait tenus à propos de l'intervention française au Mali en 2013.

En évoquant alors les craintes de la France de voir les radicaux occupant le nord du Mali se diriger vers Bamako, où était stationné un contingent militaire après l'intervention de l'Otan en Libye, Laurent Fabius aurait eu une réaction surprenante.

«La France voulait que son contingent au Mali obtienne l'approbation du Conseil de sécurité de l'Onu pour lutter contre cette menace terroriste. Laurent [Fabius, ndlr] m'a appelé et m'a demandé de ne pas nous y opposer […] Mais il faut garder à l'esprit, lui ai-je dis, que vous allez réprimer les activités des gens que vous avez armés en Libye. Il a ri et m'a dit: "C'est la vie." Et il faut dire quand-même que "c'est la vie" ce n'est pas de la politique. Evidemment, c'est le principe du deux poids, deux mesures», a relaté Sergueï Lavrov, cité par RT France.

En 2012, le nord du Mali était tombé sous le contrôle de rebelles touaregs et de djihadistes liés à la nébuleuse Al-Qaïda. Pour aider les autorités maliennes à reprendre le contrôle des zones du nord, la France a lancé en 2013 l'opération Serval. L'opération Barkhane, organisée après Serval, a été étendue en août 2014 à cinq pays du Sahel.

Lire aussi:

«État Mafia»: des manifestants anti-pass s’en prennent à un pharmacien à Montpellier - vidéos
Un policier ouvre le feu pour protéger ses collègues d’une voiture-bélier
L’intrusion de gens du voyage met ce club du foot français dans une «situation catastrophique» - photos
Le pass sanitaire désormais obligatoire pour la pratique du football
Tags:
France, Mali, Laurent Fabius, Sergueï Lavrov, blague, politique, terrorisme, djihadisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook