Ecoutez Radio Sputnik
    La gendarmerie

    Un jeune homme décède après son interpellation par des vigiles d'un supermarché de Nice

    © AFP 2018 JACQUES DEMARTHON
    France
    URL courte
    6514

    Une enquête a été ouverte le samedi 20 octobre, au lendemain du décès à l'hôpital d'un jeune homme interpellé pour vol par des vigiles d'un hypermarché Auchan de l'agglomération niçoise.

    Interpellé pour vol par plusieurs vigiles de l'hypermarché Auchan de La Trinité, près de Nice (Alpes-Maritimes), un jeune homme est décédé un peu plus tard. Une enquête a été ouverte «pour connaître les circonstances de l'interpellation et les violences éventuelles qui ont pu être commises», a annoncé le procureur de la République, Jean-Michel Prêtre, lors d'une conférence de presse.

    Quatre vigiles ont été mis en garde à vue et entendus par la gendarmerie.

    Jean-Michel Prêtre a noté que le jeune était «défavorablement connu de la gendarmerie pour des faits de stupéfiants, violences et vols» et qu'il avait une santé «très dégradée» et souffrait d'une «épilepsie très importante».

    «Il sera recherché si cela résulte d'une crise d'épilepsie ou des circonstances de l'interpellation», a fait remarquer Jean-Michel Prêtre.

    Transporté à l'hôpital, il y est décédé vers 21h.

    «Il n'est pas décédé dans le magasin, mais à l'hôpital et c'est l'ensemble du parcours et de sa prise en charge qui va être l'objet d'une revue de détail», a-t-il encore ajouté.

    L'enseigne a indiqué pour sa part à l'AFP qu'il n'y avait eu «aucune agressivité ni de la part du jeune homme ni de celle des agents de sécurité».

    Selon l'enquête, le jeune homme a été surpris vendredi par les vigiles en train de transvaser une bouteille d'alcool dans une autre et a été appréhendé en caisse. Conduit dans les locaux de la sécurité du magasin, le jeune a eu, selon les images de vidéosurveillance, un comportement paraissant agressif.

    Un premier examen médico-légal a révélé «des traces de violences sur le corps mais pas létales», ainsi que la présence «d'un œdème au niveau du crâne mais dont la cause peut être l'épilepsie», a-t-il fait remarquer.

    Lire aussi:

    Plus de 1.000 enfants abusés: une enquête contre 300 «prêtres prédateurs» en Pennsylvanie
    Un homme armé d'un couteau et couvert de sang arrêté à Nice
    Un prêtre gifle un bébé devant ses parents lors d'un baptême (vidéo choc)
    Tags:
    vigile, interpellation, enquête, violences, vol, hôpital, décès, AFP, Auchan, Nice, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik