France
URL courte
Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (146)
47614
S'abonner

Lors d’un appel téléphonique avec le roi saoudien Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, Emmanuel Macron a déclaré que la France n’hésiterait pas à imposer, «en lien avec ses partenaires», des sanctions internationales à l’égard des responsables de la mort du journaliste Jamal Khashoggi, selon Reuters se référant à un communiqué de l’Élysée.

Faisant part de sa «profonde indignation» suite à la mort de Jamal Khashoggi, le Président de la République a dit au roi saoudien, au cours d’un appel téléphonique qui a eu lieu ce mercredi, que Paris serait prêt à prendre des mesures au niveau international contre les coupables, relate Reuters citant un communiqué diffusé par l’Élysée.

«La France n’hésitera pas à prendre, en lien avec ses partenaires, des sanctions internationales contre les coupables», a-t-il notamment indiqué.

«Le Président Macron a fait part de sa profonde indignation face à ce crime et demandé au roi que toute la lumière soit faite sur les circonstances ayant conduit à ce drame. Il a rappelé au souverain saoudien la priorité essentielle que constituait pour la France la défense de la liberté d’expression, de la liberté de presse et des libertés publiques», lit-on également dans le communiqué.

Intervenant lors du forum Future Investment Initiative (FII) à Riyad le 24 octobre, le prince héritier a condamné le meurtre du journaliste et a qualifié l’événement de «douloureux».

Riyad a fini par reconnaître la mort du journaliste, disparu le 2 octobre au consulat saoudien à Istanbul. L'Arabie saoudite assure que Jamal Khashoggi a été tué dans une rixe et dément avoir ordonné qu'il soit assassiné.

Dossier:
Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (146)

Lire aussi:

L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Un policier fait un croche-pied à un migrant lors de l'évacuation place de la République – vidéo
Deux personnes blessées dans une attaque au couteau dans un magasin en Suisse
Tags:
indignation, conversation téléphonique, coupable, sanctions, Jamal Khashoggi, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook