Ecoutez Radio Sputnik
    Route

    Mésaventure en bus: la vidéo d'un passager rouant de coups son agresseur en France

    © CC0 / Pixabay / 44833
    France
    URL courte
    558998
    S'abonner

    Un déplacement peu habituel a été réservé aux passagers de ce bus reliant les villes de Massy et Juvisy. Ils ont été impliqués dans une bagarre, dont la vidéo a été largement diffusée sur les réseaux sociaux.

    Une rixe s'est déroulée le 23 octobre dans le bus 399 assurant la liaison entre les villes de Massy et Juvisy, dans l'Essonne. La vidéo montrant la scène a depuis lors gagné une grande popularité sur le Net. Sur la vidéo, un jeune homme portant une veste orange s'attaque, tant verbalement que physiquement, à une femme. La raison: cette dernière lui reprochait de l'avoir poussée.

    Certains passagers ont tenté de s'interposer entre les deux protagonistes pour les calmer, mais l'agresseur n'a pas hésité à gifler l'un d'entre eux. Ce dernier lui a donné plusieurs coups de poing en réponse.

    Le chauffeur en a informé les forces de l'ordre, mais aucune interpellation n'a eu lieu, puisque l'homme s'est enfui, d'après la RATP. La passagère bousculée a été blessée à la lèvre et n'a pas voulu porter plainte.

    «C'est bien que les usagers des transports se mettent à défendre les personnes agressées, mais une telle violence n'est pas nécessaire […]. Mais je trouve ça important de montrer la violence et les incivilités dans les transports, si cette vidéo peut faire prendre conscience qu'il faut faire quelque chose», a déclaré l'auteur de la vidéo au journal Le Parisien.

    Lire aussi:

    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    La crise financière c'est pour bientôt... et ce sont les investisseurs qui le disent
    Erdogan interpelle Macron sur l'islamophobie et le mouvement des Gilets jaunes
    Tags:
    forces de sécurité, bagarre, blessure, bus, blessés, Essonne, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik