France
URL courte
25334
S'abonner

Le ministre de l’Intérieur a réagi à la fusillade dans une synagogue de Pittsburgh, aux États-Unis, qui a fait 11 morts en demandant aux préfets de «renforcer la vigilance» autour des synagogues françaises.

Christophe Castaner, pour lequel «l'antisémitisme n'a pas de frontières», a annoncé samedi soir avoir demandé aux préfets de renforcer les mesures de sécurité autour des synagogues françaises après l'attaque dans une synagogue de Pittsburgh, aux États-Unis, dans laquelle 11 personnes ont trouvé la mort.

«L'antisémitisme tue. L'attaque abjecte de Pittsburgh en est la preuve tragique. En Pennsylvanie, comme dans notre pays, restons unis contre la haine», avait-il écrit précédemment dans un autre tweet.

Donald Trump a de son côté ordonné de mettre les drapeaux en berne en mémoire des victimes de Pittsburgh.

Lors d'une conférence de presse, le Président américain a dénoncé les crimes de haine survenant aux États-Unis et a appelé à changer la situation.

«C'est terrible, c'est une chose terrible ce qui se passe avec la haine dans notre pays, franchement, et dans le monde entier. Il faut faire quelque chose», a lancé Donald Trump.

Un homme a ouvert le feu samedi vers 10h00 heure locale près des avenues Wilkins et Shady de la ville américaine de Pittsburgh, en Pennsylvanie, a annoncé le département de la sécurité publique de la ville sur Twitter. La fusillade a fait 11 morts, ainsi que 6 blessés, dont quatre policiers.

Le tireur de Pittsburgh, Robert Bowers de 46 ans, a été placé en garde à vue après un échange de tirs avec la police et transféré à l'hôpital. Il se trouve «dans un état stable avec de multiples blessures par armes à feu», a précisé le directeur de la sécurité publique de Pittsburgh Wendell Hissrich, au cours d'un point presse.

Le tireur sera poursuivi, entre autres, pour crime antisémite et sera passible de la peine de mort, a déclaré le ministre américain de la Justice, Jeff Sessions. La justice fédérale a peu après inculpé le tireur de 29 chefs d'accusation, dont 11 chefs d'utilisation d'une arme à feu pour commettre un meurtre et 11 chefs d'obstruction à l'exercice d'une religion ayant entraîné la mort.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Tags:
fusillade, synagogue, Christophe Castaner, Pittsburgh
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook