France
URL courte
233012
S'abonner

La Nouvelle-Calédonie a dit non à l'indépendance. Environ 56,8% des habitants de Nouvelle-Calédonie ont voté contre la décision de devenir un État indépendant, selon le dépouillement de 90% des suffrages du référendum de dimanche.

La Nouvelle-Calédonie a fait le choix de rester française, suite à un référendum sur l'indépendance qui a eu lieu ce dimanche 4 novembre.

Selon des résultats définitifs, 56,4% des Néo-Calédoniens se sont prononcés contre l'indépendance.

La participation a été massive, avec plus de 80% de votants.

Le Président Emmanuel Macron s'est déjà exprimé à l'issue de la proclamation des résultats.    

Près de 175.000 électeurs néo-calédoniens ont eu à répondre oui ou non à la question suivante, dont l'intitulé a fait l'objet d'intenses discussions ces derniers mois: «Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante?».

Les 284 bureaux de vote ont fermé à 18h00 (8h00 à Paris), le dépouillement est en cours, les résultats sont attendus au compte-goutte jusqu'à la proclamation officielle prévue à 22h30 (12h30 heure de Paris).

Située à 16.000 km de la métropole, l'île dispose actuellement d'une large autonomie et reçoit chaque année quelque 1,3 milliard d'euros de financements de Paris.

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
La plus forte augmentation de cas de Covid-19 en France en 24h depuis des mois
Entre théories du complot et déclarations officielles, quel est l’élément déclencheur des explosions à Beyrouth?
Tags:
indépendance, référendum, France, Nouvelle-Calédonie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook