Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Luc Mélenchon

    «Tout mettre à son profit»: le Net mécontent du déplacement de Mélenchon à Marseille

    © AFP 2018 Martin BUREAU
    France
    URL courte
    21318

    Deux immeubles effondrés et au moins huit disparus à Marseille: cette catastrophe a poussé le chef de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon à quitter Paris pour se rendre sur place. Toutefois, son arrivée a suscité des moqueries de la part des internautes et des accusations de «tout mettre à son profit.»

    Deux bâtiments se sont écroulés lundi matin en plein centre-ville de Marseille, ce qui a poussé le député de la circonscription et chef de file de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon à mettre de côté ses activités parisiennes pour se rendre sur place.

    Sur la Toile, les uns lui ont reproché d'être hypocrite:

    …les autres ont réagi avec sarcasme pour commenter son départ pour Marseille:

    Des images retouchées du politicien ont également fait le buzz sur le Net:

    De plus, les internautes ont fait allusion à d'autres récentes bourdes de M.Mélenchon:

    Dans le même temps, certains ont salué l'arrivée du politicien à Marseille:

    Deux immeubles mitoyens de la rue d'Aubagne (1er arrondissement), situés aux numéros 63 et 65, se sont écroulés lundi. Le premier bâtiment, de 4 étages, était sous le coup d'un arrêté de péril imminent depuis le 18 octobre. Le second, haut de 5 étages, comptait douze logements, dont neuf étaient habités, d'après les informations communiquées dans la matinée par la mairie. L'immeuble situé au numéro 67 de cette même rue s'est ensuite partiellement effondré.    

    Lire aussi:

    Deux immeubles mitoyens s'écroulent dans le centre-ville de Marseille (images)
    Au moins 9 personnes «recensées manquantes» dans l'effondrement des immeubles à Marseille
    Marseille: le corps d'un homme découvert dans les décombres des immeubles effondrés
    Tags:
    effondrement, Marseille, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik