France
URL courte
131411
S'abonner

Un jeune homme de 18 ans, originaire du Finistère, avait le projet de commettre une attaque contre le Président de la République, rapportent des médias français. D’après eux, il a été interpellé le samedi 3 novembre puis hospitalisé en psychiatrie.

Lors du week-end de la Toussaint, un jeune homme s'est rendu en Normandie où Emmanuel Macron passait le week-end pour y commettre un attentat sur sa personne, indiquent plusieurs médias français.

C'est tout du moins ce qu'il a annoncé à ses parents qui sont venus le chercher à Honfleur et l'ont ensuite conduit à la gendarmerie de Châteaulin, dans le Finistère, précise la presse.

D'après Ouest-France, le jeune homme a ensuite été hospitalisé à Quimper dans un service psychiatrique. La police a découvert chez lui une machette qu'il aurait notamment achetée pour attaquer Emmanuel Macron.

Le parquet de Quimper a ouvert une enquête.

Lire aussi:

Le 14-Juillet version Covid sur la place de la Concorde comme si vous y étiez
Un CRS lié à deux affaires de violences mène les rangs policiers au défilé du 14 juillet, affirme Libération
Le site militaire FAR-Maroc publie des photos satellites montrant des «bases algériennes» à la frontière - vidéo
Tags:
interpellation, arme blanche, attaque, attentat, Emmanuel Macron, Finistère, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook