France
URL courte
26325
S'abonner

Bien qu’Air France ait dépêché vers la ville russe d’Irkoutsk un avion pour récupérer les passagers du vol Paris-Shanghaï ayant atterri d’urgence en Sibérie, les 282 passagers et membres d’équipage seront obligés d’attendre un troisième avion, le deuxième appareil de la compagnie étant lui aussi tombé en panne.

Les 282 passagers et membres d'équipage d'un Boeing-777 d'Air France effectuant un vol Paris-Shanghaï et ayant atterri d'urgence à Irkoutsk, en Sibérie, le 11 novembre, sont toujours coincés en Russie, annoncent les responsables de l'aéroport d'Irkoutsk.

Lundi soir, Air France a dépêché à Irkoutsk un avion de réserve censé transporter les passagers à Shanghaï, des techniciens français étant également arrivés afin d'enquêter sur les causes de la panne.

Néanmoins, une défaillance du système hydraulique a été constatée dans ce deuxième appareil alors qu'il s'apprêtait à décoller d'Irkoutsk dans la nuit de lundi à mardi. Les passagers et les membres d'équipage ont de nouveau été transportés dans des hôtels d'Irkoutsk.

Suite à cela, Air France a envoyé un troisième avion en Sibérie qui doit arriver à Irkoutsk ce soir, a annoncé l'aéroport de la ville russe à Sputnik.

Des spécialistes français sont chargés d'enquêter sur les défaillances de ces deux premiers avions se trouvant en Sibérie.

Le 11 novembre, un Boeing-777 du vol Paris-Shanghaï de la compagnie Air France s'est détourné de son itinéraire pour atterrir d'urgence à l'aéroport d'Irkoutsk pour cause de fumée à bord. Aucun des 282 passagers et membres d'équipage n'a été blessé.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
panne, avion, Air France, Irkoutsk, Russie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook