Ecoutez Radio Sputnik
    Froids

    «Irréel et scandaleux»: des Français bloqués depuis 48h en Sibérie par −20° témoignent

    © Sputnik . Ayar Varlamov
    France
    URL courte
    Diana Saifullina
    531555

    Alors que deux avions endommagés d'Air France stationnent en Sibérie depuis dimanche, les passagers se trouvant à Irkoutsk nous ont parlé des péripéties qu’ils ont connues, dont des heures d’attente, le froid, la fatigue ainsi que le silence de leur compagnie aérienne et l’incertitude sur leur départ.

    Les 282 passagers et membres d'équipage d'un Boeing 777 d'Air France effectuant un vol Paris-Shanghaï n'auraient jamais pu imaginer se retrouver un jour bloqués au milieu de la Sibérie sans pouvoir remédier à la situation.

    Bien qu'Air France ait dépêché hier un avion de rechange, celui-ci est également tombé en panne. Comme l'indiquent des médias locaux, cela pourrait être dû au froid, le mercure avoisinant ces jours-ci à Irkoutsk les —20C° la nuit et près de —12C° la journée.

    Désormais, les clients d'Air France se retrouvent dans l'inconnu, ne recevant que très peu d'informations de la part de la compagnie aérienne. Ayant choisi de garder l'anonymat, ils ont partagé au micro de Sputnik leurs idées concernant cet incident.

    «Ensuite pendant plus de 24h, aucune information directe de la part de la compagnie, uniquement une fois via la réception de l'hôtel. Malgré le fait qu'AF ait toutes nos coordonnées et nous ait envoyé une enquête de satisfaction», a raconté un passager à Sputnik.

    Pourtant, les passagers ne sont pas les seuls à ne pas être au courant de ce qui les attend, «même les deux équipages sur place ont également peu d'infos», d'après un autre passager.

    Une fois arrivés en Russie et ne possédant pas de visas, ils ont été raccompagnés dans deux hôtels «sous bonne garde avec un rayon d'action de 10 mètres dehors», a partagé le père d'un passager.

    «Ils devaient redécoller ce matin à 1h (heure locale), et ils sont restés dans avion en attente de 1h à 8h puis ensuite jusqu'à 11h à l'aéroport avant de regagner à nouveau leur hôtel. On leur a parlé d'un problème hydraulique sur l'avion. On parle d'un nouveau départ à 7h50 demain!», a-t-il poursuivi.

    Les passagers d'Air France à Irkoutsk
    © Photo. DomDom
    Les passagers d'Air France à Irkoutsk

    Cependant, en restant depuis dimanche sans bagages, «ils ne peuvent pas faire grand-chose». «Les passagers se portent globalement bien malgré "toutes ces épreuves" mais ils sont fatigués et perdus au niveau sommeil», a-t-il ajouté.

    De plus, les passagers «se plaignent car au niveau décalage horaire ils dorment quand ils peuvent, vu qu'ils sont trimbalés à n'importe quelle heure».

    «AF ne prend en charge qu'un menu imposé. Même pas une bouteille d'eau dans la chambre ni un kit de soin», a signalé un passager ajoutant que lui et d'autres personnes attendaient «une indemnisation à la hauteur du préjudice moral et physique».

    «Comment peut-on laisser 300 personnes bloquées 3 jours? Pourquoi faut-il 30 heures pour acheminer un autre avion?», se demandent-ils.

    D'autres passagers ont également évoqué leur situation sur les réseaux sociaux en critiquant les services proposés par Air France.

     

     

     

     

     

    Néanmoins, certains passagers du vol accidenté n'ont pas hésité à poster des stories sur Instagram, des photos et des vidéos de leur séjour improvisé à Irkoutsk, les montrant en train de se promener en ville ou de dîner dans des restaurants sans oublier de goûter les spécialités locales.

    Le 11 novembre, un Boeing 777 du vol Paris-Shanghaï de la compagnie Air France s'est détourné de son itinéraire pour atterrir d'urgence à l'aéroport d'Irkoutsk pour cause de fumée à bord. Aucun des 282 passagers et membres d'équipage n'a été blessé. Le 12 novembre au soir, Air France a dépêché à Irkoutsk un avion de réserve censé transporter les passagers à Shanghaï, des techniciens français étant également arrivés afin d'enquêter sur les causes de la panne.

    Cependant, une défaillance du système hydraulique a été constatée dans ce deuxième appareil alors qu'il s'apprêtait à décoller d'Irkoutsk dans la nuit de lundi à mardi. Les passagers et les membres d'équipage ont de nouveau été transportés dans des hôtels d'Irkoutsk.

    Suite à cela, Air France a envoyé un troisième avion en Sibérie qui doit arriver à Irkoutsk ce soir, a annoncé l'aéroport de la ville russe à Sputnik.

    Des spécialistes français sont chargés d'enquêter sur les défaillances de ces deux premiers avions se trouvant en Sibérie.

    Lire aussi:

    Paris-Shanghaï: après 72h en Sibérie, les passagers ont décollé à bord d’un 3e avion
    Panne des Boeing en Sibérie: un Airbus aurait-il fait mieux? Avis d’un pilote d’Air France
    Les passagers de cet avion russe ont eu chaud, même trop chaud!
    Tags:
    avion, passager, panne, Air France, Irkoutsk, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik