Ecoutez Radio Sputnik
    Le Palais de l'Elysée

    La France aurait-elle changé de position à l'égard de Sputnik?

    © Sputnik . Irina Kalashnikova
    France
    URL courte
    561124

    L'Elysée serait prêt à accréditer Sputnik et RT France, d'après l'agence Reuters qui cite un conseiller du Président Emmanuel Macron, revenant sur la décision initiale de la présidence française de tenir à l'écart ces deux médias russes.

    Sputnik et RT France pourraient être accrédités en France, a déclaré mardi un conseiller du Président Macron cité par Reuters.

    «Je suis assez favorable à ce qu'on fasse en effet tomber cet interdit, de fait les deux médias ont été accrédités le 11 novembre pour la première fois [par le Conseil supérieur de l'audiovisuel, ndlr], et ma foi je préfère guérir que prévenir, en l'occurrence et donc on verra comment ils se comportent au fur et à mesure que les accréditations» leur seront données, a indiqué le conseiller.

    Il a rappelé que les deux médias avaient été accrédités pour les commémorations du 11 novembre dernier organisées à l'occasion du centenaire de l'Armistice de 1918.

    «Au fond, puisqu'ils sont accrédités par le CSA, qu'ils ont leur fréquence, qu'est-ce que ça change qu'on les accrédite ou pas?», a-t-il ajouté.

    Sputnik France attend une confirmation officielle de la part de l'Elysée, indique Natalia Novikova, sa rédactrice en chef.

    «J'aimerais entendre la confirmation officielle de l'Elysée. Mais cette attitude, même de la part d'un conseiller du Président, dont le nom n'a pas été précisé, laisse entrevoir une approche constructive des autorités, alors que nous pensions déjà qu'elle était impossible. Sputnik France est pour sa part prêt à soutenir l'initiative d'Emmanuel Macron visant à lutter contre les véritables "fake news" et non contre les médias "indésirables"», a déclaré Mme Novikova.

    Depuis un an, les journalistes de Sputnik en France se voient régulièrement refuser leur accréditation auprès du ministère français des Affaires étrangères. Ils ne reçoivent pas d'accréditation pour assister aux événements organisés par l'Élysée ou par les ministères français. 

    Le ministère russe des Affaires étrangères connaît la situation de ces deux médias et prend les dispositions nécessaires en vue de l'améliorer. Il a fait parvenir sa position à maintes reprises à Paris, a contacté des représentants de l'ambassade française à Moscou, a évoqué ce problème lors des négociations entre les chefs de diplomatie des deux pays et a envoyé des lettres à l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), d'après la porte-parole du ministère, Maria Zakharova.

    Toutefois, les autorités françaises n'ont jamais fourni d'explications officielles concernant leur décision de ne pas accréditer les journalistes de Sputnik et de RT France. Lors de rencontres à huis clos, les diplomates russes ont appris que ce serait «la décision personnelle du locataire de l'Élysée», d'après Mme Zakharova.

    Lire aussi:

    Moscou espère que la France accréditera les journalistes de Sputnik
    Lavrov à Sputnik discriminé en France: pas question de «se venger» sur les médias français
    Zakharova: Sputnik a prouvé qu’il faisait du journalisme, non de la propagande
    Tags:
    accréditation, RT France, Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA), Sputnik, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik