Ecoutez Radio Sputnik
    Air France

    Paris-Shanghaï: après 72h en Sibérie, les passagers ont décollé à bord d’un 3e avion

    © REUTERS / Christian Hartmann
    France
    URL courte
    6110

    Les 282 passagers et membres d'équipage du Boeing 777 d'Air France effectuant un vol Paris-Shanghaï qui se sont retrouvés en Sibérie suite aux défaillances de deux avions de leur compagnie aérienne, ont décollé d’Irkoutsk où ils ont passé plus de trois jours dans l’attente d’un avion de rechange en état de marche.

    Les passagers et les membres d'équipage d'un Boeing 777 d'Air France effectuant un vol Paris-Shanghaï et se trouvant depuis dimanche à Irkoutsk, en Sibérie, ont décollé à bord d'un avion de réserve à destination de Shanghaï dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé le service d'information  de l'aéroport international d'Irkoutsk.

    «Tous les passagers sont arrivés à Shanghai à 09h16 (02h16 heure de Paris)», a-t-on déclaré à Sputnik.

    Le 11 novembre, un Boeing 777 du vol Paris-Shanghaï de la compagnie Air France s'est détourné de son itinéraire pour atterrir d'urgence à l'aéroport d'Irkoutsk pour cause de fumée à bord. Aucun des 282 passagers et membres d'équipage n'a été blessé. Le 12 novembre au soir, Air France a dépêché à Irkoutsk un avion de réserve censé transporter les passagers à Shanghaï, des techniciens français étant également arrivés afin d'enquêter sur les causes de la panne.

    Cependant, une défaillance du système hydraulique a été constatée dans ce deuxième appareil alors qu'il s'apprêtait à décoller d'Irkoutsk dans la nuit de lundi à mardi. Les passagers et les membres d'équipage ont de nouveau été transportés dans des hôtels d'Irkoutsk.

    Des spécialistes français sont chargés d'enquêter sur les défaillances de ces deux premiers avions se trouvant en Sibérie.

    Interrogés par Sputnik, des passagers de ce vol ont auparavant évoqué ce qu'ils avaient vécu durant ces trois jours passés en Sibérie.

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Castaner n'exclut pas que la police soit à l'origine de la disparition d'un fêtard à Nantes
    Une forte explosion secoue le centre de Vienne (images)
    Tags:
    avion, Air France, Sibérie, Shanghai, France, Irkoutsk, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik