Ecoutez Radio Sputnik
    Édouard Philippe

    «Une taxe pour financer l'aide à l'augmentation des taxes»: le Net raille Édouard Philippe

    © AFP 2018 STRINGER
    France
    URL courte
    26331

    À trois jours des manifestations des «gilets jaunes» qui préparent une journée de blocage routier national, le Premier ministre français, Édouard Philippe, a tenté de calmer la grogne en détaillant mercredi les mesures d'aides aux Français pour amortir la hausse du prix de l'essence.

    Blocage de péages, d'autoroutes, de villes, de stations-service, de ronds-points et opérations escargot, autant de mesures qui sont prévues pour la journée du samedi 17 novembre. Dans un dernier espoir de faire baisser les tensions, Édouard Philippe a déclaré qu'il avait «entendu le besoin exprimé par les Français». Dans cette optique, le gouvernement envisage de verser une super-prime à la conversion de 4.000 euros et un chèque énergie aux ménages les plus modestes, ainsi que de procéder à l'abandon du fioul domestique.

    Les internautes ont été, comme toujours, très prompts à réagir.
    Certains soutiennent les mesures prises par le cabinet.

    Mais ce sont surtout les critiques qui fusent de toutes parts.
    Les uns constatent qu'après l'instauration de ces taxes, certains ménages n'auront qu'une seule option: survivre.

    D'autres rappellent que la journée du 17 novembre a pour objectif d'attirer l'attention non seulement sur les taxes qui entrent dans la composition du prix de l'essence, mais également sur toutes les autres.

    Les internautes n'ont pas oublié non plus le prix des déplacements du Premier ministre en avion.

    Et bien que le problème soit très sérieux, les internautes n'ont pas perdu le sens de l'humour.

    De nombreux collectifs de citoyens, baptisés «gilets jaunes», ont appelé à une journée de blocage des routes ce samedi 17 novembre pour protester notamment contre la hausse du prix des carburants, dont l'ampleur reste difficile à mesurer.

    Lire aussi:

    «La violence paie»: la première victoire des «gilets jaunes» sur le carburant
    Quand Benalla et Marianne «interviennent» dans la mobilisation des «gilets jaunes»
    «On aimerait que M.Macron nous parle»: le Net réagit au mouvement des «gilets jaunes»
    Tags:
    combustible, déplacement, avion, tensions, essence, prime, gouvernement, taxes, Internet, Édouard Philippe, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik