France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)
12711
S'abonner

Alors que le Premier ministre a déclaré, au journal de 20h de France 2, que le gouvernement n’entendait pas reculer et maintiendrait le cap en matière de fiscalité énergétique, les «gilets jaunes» se sont rassemblés devant la rédaction pour essayer de l’interpeller, selon de nombreuses publications sur Twitter.

Plusieurs «gilets jaunes» se sont rendus ce dimanche soir à la rédaction de France 2 pour interpeller Édouard Philippe qui y a annoncé, lors du JT de 20h, que le gouvernement avait entendu les appels des manifestants tout en réaffirmant la volonté des autorités de maintenir le cap choisi, d’après des publications relayées sur les réseaux sociaux.

«Aux armes! Nous sommes les "gilets jaunes" et nous allons gagner», ont scandé des manifestants.

Selon le tweet publié par l’agence de presse vidéo Line Press, les «gilets jaunes» ont essayé de bloquer les locaux de France 2.

​Le lendemain de la journée de mobilisation nationale contre la hausse du prix du carburant, les «gilets jaunes» ont poursuivi leurs blocages ce dimanche 18 novembre à travers la France. Ainsi, alors que le Premier ministre français s’est exprimé sur le mouvement lors du JT de 20h de France 2 à Paris, les manifestants se sont rassemblés devant la rédaction pour tenter de l’interpeller, en vain.

La journée de manifestations de samedi a rassemblé, selon Christophe Castaner, «287.710 personnes sur 2.034 sites». Plus de 400 personnes ont été blessées, dont 14 gravement, dans les différents blocages organisés depuis samedi matin par les «gilets jaunes». L'incident le plus grave était intervenu dès le matin avec la mort d'une femme renversée par une automobiliste en Savoie sur un barrage. Quelque 3.500 personnes sont restées mobilisées dans la nuit de samedi à dimanche.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)

Lire aussi:

Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
Tags:
gilets jaunes, interview, manifestation, Édouard Philippe, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook