Ecoutez Radio Sputnik
    Marseille

    Un policier se donne la mort avec son arme de service à Marseille, selon la presse

    © Sputnik . Vladimir Pesnya
    France
    URL courte
    17229

    À Marseille, un agent des forces de l’ordre a mis fin à ses jours avec son arme de service. Il s’est donné la mort à son domicile de La Ciotat, selon la presse française.

    Un cas de suicide policier supplémentaire a été enregistré en France, le 31e depuis le début de l'année, selon Actu17. L'agent des forces de l'ordre en question, un certain Cédric P., s'est donné à la mort avec son arme de service à son domicile à La Ciotat.

    Il travaillait en service de nuit au Quart Sud de Marseille, avait 42 ans et était père de deux enfants de 10 et 12 ans, toujours selon la même source.

    D'après les chiffres recueillis pour 2017, 49 policiers et 16 gendarmes ont mis fin à leurs jours cette même année.

    Lundi 12 novembre au soir a été retrouvée morte Maggy Biskupski, la fonctionnaire de police de 36 ans qui avait créé l'association Mobilisation des policiers en colère après l'attaque au cocktail Molotov de deux voitures de police entre Viry-Châtillon et Grigny en octobre 2016. La policière s'est donné la mort pour des raisons qui restent inconnues.

    Lire aussi:

    La liste des policiers se donnant la mort avec leur arme s'allonge encore
    «La police se meurt»: ce qu’exigent des policiers en colère dans les rues de Paris (vidéo)
    Maggy Biskupski, l’ensauvagement et les sécessions de la société française
    Tags:
    policier, police, Marseille, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik