Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Macron refuse de réagir à la contestation des «gilets jaunes», le Net enrage

    © AFP 2018 Ludovic MARIN/POOL
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (236)
    42635

    En refusant de nouveau lundi de commenter devant les journalistes la situation autour du mouvement des «gilets jaunes», le Président Macron a provoqué une vague de réactions d’indignation sur internet.

    Emmanuel Macron, qui a gardé le silence depuis le début des blocages des «gilets jaunes», a refusé lundi de commenter la situation autour de ce mouvement lors de sa visite de deux jours en Belgique, provoquant l’ire des internautes.

    ​«Je n’ai pas totalement le sentiment qu’elle relève en effet du cadre de cette visite ni de la règle que j’ai fixée pour les déplacements, donc je n’y répondrai pas, surtout quelques heures après l’expression du Premier ministre. J’y répondrai en temps voulu, mais ce n’est pas le lieu aujourd’hui», a indiqué M.Macron à la question d’un journaliste.

    Certains internautes se souviennent que le Président français avait aussi opté pour le silence au début de l’affaire Benalla ce qui lui a été reproché.

    ​Il y a ceux qui croient que le chef d’État espère que le mouvement de protestation s’écroule avant qu’il soit obligé de donner son avis.

    ​D’autres estiment que M.Macron «méprise» le peuple français en refusant de s’exprimer sur ce sujet sensible…

    ​… mais estiment que cette position sera lourde de conséquences pour Emmanuel Macron en tant que chef d’État.

    ​Plusieurs commentateurs rappellent que M.Macron a déjà violé sa prétendue règle selon laquelle il ne commente pas la politique intérieure française alors qu’il est en déplacement à l’étranger.

    ​Certains d’entre eux s’interrogent même sur le fait de savoir s’ils ont aussi le droit de faire des choses désagréables uniquement quand cela leur convient, notamment de remettre à plus tard le paiement de leurs impôts.

    ​D’ailleurs, il y a aussi des internautes qui ne jugent pas nécessaire que M.Macron réagisse au mouvement des «gilets jaunes» alors que le Premier ministre Édouard Philippe l’a déjà fait dimanche, déclarant qu’il «entendait la colère» mais envisageait de «garder le cap» de la politique du gouvernement…

    En France, les manifestations du 17 novembre ont rassemblé, selon le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, «287.710 personnes sur 2.034 sites». Pour le syndicat France police-Policiers en colère, 1,3 million de «gilets jaunes» sont descendus dans les rues. Une personne a trouvé la mort et 528 personnes ont été blessées, dont 17 grièvement, dans les différents blocages organisés par les «gilets jaunes» depuis le 17 novembre. Après deux jours de mobilisation des «gilets jaunes», les manifestants ont continué lundi de bloquer les routes pour protester contre les taxes et la baisse du pouvoir d'achat.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (236)

    Lire aussi:

    «On aimerait que M.Macron nous parle»: le Net réagit au mouvement des «gilets jaunes»
    Quand deux religieuses esquissent quelques pas de danse devant les «gilets jaunes» (vidéo)
    Gilets jaunes: «Il faut taper plus fort, bloquer les raffineries, les préfectures»
    Tags:
    gilets jaunes, réactions, Internet, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik