Ecoutez Radio Sputnik
    Le 17 novembre, les «gilets jaunes» ont organisé des centaines de blocages routiers à travers le pays

    «On aimerait que M.Macron nous parle»: le Net réagit au mouvement des «gilets jaunes»

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (245)
    21112

    Face au gouvernement qui ne cesse de marteler qu'il restera fidèle à sa politique de hausse des taxes sur l'essence, le mouvement des «gilets jaunes» se poursuit pour la troisième journée consécutive en France. La Toile ne reste pas indifférente au blocage des routes et fait connaître son attitude vis-à-vis des manifestants.

    Dans une vidéo diffusée par BFM TV, le présentateur de la chaîne questionne un participant au mouvement des «gilets jaunes» pour savoir ce qui pourrait calmer leur colère.

    «On aimerait que M.Macron nous parle», a répondu l'homme, en convenant que les poids lourds étaient totalement bloqués sur la nationale où il est présent.

    À la question de savoir jusqu'à quand les «gilets jaunes» vont rester et poursuivre leur mouvement, il a dit qu'il ne savait pas et que tout dépendrait «de l'évolution des choses».

    Tandis qu'un autre «gilet jaune» a déclaré, toujours à BFM TV, que le mouvement réclamait «le départ de M.Macron».

    Comme toujours, les internautes ne sont pas restés indifférents à la situation et le mouvement fait des remous sur la Toile.

    Les critiques des «gilets jaunes» sont très nombreuses, allant d'une simple constatation de la baisse du nombre de clients dans les centres commerciaux à l'indignation pour une voiture endommagée.

    Certains sont partagés entre leur sympathie pour le mouvement et les pertes que celui-ci leur fait subir.

    Plusieurs profèrent des critiques…

    …jusqu'à en devenir sarcastiques.

    D'autres essaient de trouver une explication plausible.

    Certains constatent que les membres des «gilets jaunes» sont malmenés.

    En France, les manifestations du 17 novembre ont rassemblé, selon le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, «287.710 personnes sur 2.034 sites». Pour le syndicat France police-Policiers en colère, 1,3 million de «gilets jaunes» sont descendus dans les rues. Une personne a trouvé la mort et 528 personnes ont été blessées, dont 17 grièvement, dans les différents blocages organisés par les «gilets jaunes» depuis le 17 novembre. Après deux jours de mobilisation des «gilets jaunes», les manifestants ont continué lundi de bloquer les routes pour protester contre les taxes et la baisse du pouvoir d'achat.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (245)

    Lire aussi:

    Un «gilet jaune» trolle BFMTV sur… BFMTV, le Net mort de rire (vidéo)
    Quand deux religieuses esquissent quelques pas de danse devant les «gilets jaunes» (vidéo)
    BFM TV reconnaît avoir accusé à tort des «gilets jaunes» d’avoir dépavé les Champs-Élysées
    Tags:
    BFMTV, centre commercial, mobilisation, Internet, taxes, prix, route, carburant, mouvement, Christophe Castaner, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik