Ecoutez Radio Sputnik
    Les «gilets jaunes» entament l’acte 2 de la mobilisation à Paris, 24 novembre 2018

    Champs-Élysées: la police ouvre la voie aux «gilets jaunes» qui l'applaudissent

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Mouvement des «gilets jaunes» en France et en Belgique (193)
    36911

    Des témoins ont diffusé des vidéos qui montrent le moment où un groupe de CRS ouvre la voie aux «gilets jaunes», les laissant entrer sur les Champs-Élysées. L’initiative a été accueillie par des applaudissements et des cris «La police avec nous» et «Merci».

    En dépit du fait que la préfecture de police de Paris avait interdit tout rassemblement sur la place de La Concorde, des «gilets jaunes» n'ont pas voulu manifester sur le Champs-de-Mars, où ils étaient autorisés à le faire, et se sont dirigés en début de matinée vers la place de l'Étoile et le haut de l'avenue des Champs-Élysées

    Deux vidéos qui circulent sur la Toile ont enregistré le moment où un groupe de CRS laisse passer des «gilets jaunes», qui étaient très nombreux, et les laisse entrer sur les Champs-Élysées.

    «La police avec nous», «Merci», voici ce que les membres du mouvement se sont mis à crier tout en applaudissant les forces de l’ordre.      

    ​Le samedi 17 novembre, au premier jour de la mobilisation des «gilets jaunes» contre la hausse des prix des carburants, 282.000 manifestants avaient bloqué des axes routiers et de sites stratégiques partout en France. Une semaine plus tard, des gilets jaunes font de nouveau entendre leur colère dans tout le pays.

    Dossier:
    Mouvement des «gilets jaunes» en France et en Belgique (193)

    Lire aussi:

    «Gilets jaunes» sur les Champs-Elysées: une remorque en flammes, une explosion entendue
    «Gilets jaunes»: la police utilise des canons à eau contre les manifestants (vidéo)
    Gaz, fumigènes, canons à eau… Les «gilets jaunes» ont manifesté samedi en France (images)
    Tags:
    gilets jaunes, manifestation, police, mobilisation, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik