Ecoutez Radio Sputnik
    Parti socialiste français (image d'illustration)

    «Un Président hors-sujet»: rien ne va plus entre le Parti socialiste et Emmanuel Macron?

    © AFP 2018 JOEL SAGET
    France
    URL courte
    28263

    Les voies d’Emmanuel Macron et du Parti socialiste dont il a fait partie avant de former son mouvement En marche!, semblent de plus en plus séparées. Le PS a critiqué mardi, dans un communiqué, le discours prononcé par le Président et consacré à la fronde des «gilets jaunes».

    Le Parti socialiste s’est attaqué mardi, dans un communiqué, à Emmanuel Macron après que le Président a prononcé son discours «Changeons ensemble» à l’Élysée à la suite des manifestations violentes à Paris, qualifiant les propos du chef d’État de «hors sujet» et dénonçant le refus de M.Macron de répondre aux inquiétudes des Français.

    «Le Président cherche à fuir son propre bilan. Il a tenté de s’en sortir en évoquant la fiscalité énergétique, comme si celle-ci était responsable de tout. Mais le stratagème n’a pas pris. Les inquiétudes de nos concitoyens portent prioritairement sur la justice fiscale et sociale et le pouvoir d’achat et Emmanuel Macron refuse de l’entendre», a indiqué le PS sur son site internet officiel.

    Et de noter que le Président n’avait donné aucune réponse concrète à la colère des «gilets jaunes» et n’avait pas présenté de feuille de route de l’énergie, renvoyant tout «à plus tard».

    Les positions du Parti socialiste et d’Emmanuel Macron, qui a été membre du PS de 2006 à 2009 et ministre de l'Économie sous François Hollande, sembleraient être de plus en plus éloignées…

    «Emmanuel Macron commet une double faute: il ne répond pas à l’urgence sociale de nos concitoyens et ne les incite pas à s’engager dans la transition écologique», note le Parti socialiste dans son communiqué, appelant à convoquer une conférence du pouvoir d’achat et de la transition écologique qui déboucherait sur «des décisions concrètes».

    Dans son discours prononcé mardi lors de la présentation de la programmation pluriannuelle de l'énergie, Emmanuel Macron a assuré avoir vu les difficultés des Français tout en réitérant qu'il n'allait pas lever les taxes sur le carburant pour autant. Le Président a évoqué la «crise» en France, tout en soulignant qu'il n'aurait aucune faiblesse contre ceux qui cherchent la violence.

    Lire aussi:

    «Gilets jaunes»: Macron dit entendre les problèmes mais ne lèvera pas les taxes
    Hollande aux Gilets jaunes: «il faut continuer à prendre la parole» pour que «ça débouche»
    L’implosion du «système Macron»
    Tags:
    écologie, gilets jaunes, énergie, Parti socialiste français (PS), Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik