Ecoutez Radio Sputnik
    Ministère de l'Ecologie

    Un «gilet jaune» filme secrètement la rencontre avec le ministre de l'Écologie (vidéo)

    CC BY-SA 3.0 / Wikipedia/Pline / Paris-7-ardt-Hôtel-de-Roquelaure-DSC 0014
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (236)
    2911714

    Alors que de nombreux internautes réclamaient la diffusion en direct à la télévision de la rencontre des «gilets jaunes» avec des responsables du gouvernement, Éric Drouet, l’un des porte-parole du mouvement, a bravé l'interdiction des autorités: il a filmé et diffusé en direct l'entretien des représentants du mouvement et de François de Rugy.

    À la demande du Président de la République, deux «gilets jaunes» ont été reçus au ministère de la Transition écologique le 27 novembre dernier. Alors que plusieurs internautes demandaient à ce que toute rencontre avec les responsables soit filmée et diffusée en direct à la télévision, le gouvernement a fait la sourde oreille. Toutefois, Éric Drouet, l'un des porte-parole des «gilets jaunes» a décidé de concrétiser cette demande.

    Vous pouvez retrouver la vidéo ici.

    Ce chauffeur routier originaire de Melun en Seine-et-Marne a donc filmé l'intégralité de la réunion qui a duré plus d'une heure, au sein du ministère, à l'insu du ministre François de Rugy et des secrétaires d'État Brune Poirson et Emmanuelle Wargon. La rencontre a été en outre diffusée en direct sur Facebook.

    Sur les séquences, on entend dialoguer les porte-parole avec les trois membres du gouvernement, qui écoutaient les revendications et le ras-le-bol portés par les deux «gilets jaunes».

    À l'issue de cette rencontre, Éric Drouet a appelé les gilets jaunes à manifester sur les Champs-Élysées le samedi 1er décembre. En fin de vidéo, il s'est filmé pour conclure: «On a essayé de faire le maximum, on n'a pas pu avoir un média avec nous donc j'en ai profité pour faire un live, ils ne l'ont pas du tout refusé. J'espère qu'on a été le plus juste possible et qu'on a fait passer le mot. Je vais le partager pour que tout le monde puisse voir ce qu'il s'est passé et que tout le monde puisse avoir une vue d'ensemble.»

    Dans son discours à la Nation tenu le mardi 27 novembre à la suite des violentes manifestations à Paris, Emmanuel Macron a assuré avoir vu les difficultés des Français tout en réitérant qu'il n'allait pas lever les taxes sur le carburant pour autant. Le Président a aussi évoqué la «crise» en France actuellement, ajoutant qu'il n'aurait aucune faiblesse contre ceux qui cherchent la violence.

    Depuis le 17 novembre, les «gilets jaunes» organisent des manifestations dans toute la France, bloquant des routes ou occupant des ronds-points. Ils étaient 282.000 mobilisés le 17 novembre et encore quelque 106.000 le 24 novembre, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, que les «gilets jaunes» considèrent comme très sous-estimés.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (236)

    Lire aussi:

    Plus que pour Charlie Hebdo: 4.000 CRS mobilisés pour les «gilets jaunes» à Paris
    «Nous n’annulerons pas la taxe»: à quoi bon une rencontre Philippe/«gilets jaunes»?
    Erdogan compare les manifestations des «gilets jaunes» à Paris à «des actes terroristes»
    Tags:
    gilets jaunes, vidéo, ministère français de l'Écologie, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik